BFM Paris

Que prévoyait le projet d'attentat déjoué en région parisienne ?

Deux Belges d'origine iranienne sont suspectés d'avoir voulu commettre un attentat le samedi 30 juin à Villepinte, en Seine-Saint-Denis. Selon les informations du parquet fédéral belge, deux Belges d'origine iranienne ont été interpellés dans leur voiture à Woluwe-Saint-Pierre, dans la région bruxelloise. Un mécanisme de mise à feu et 500 grammes d'explosif TATP ont été découverts à bord du véhicule, dans une trousse de toilette. D'après les autorités belges, le couple visait un rassemblement des Moudjahidines du Peuple Iranien (MEK), un parti d'opposition iranien, le 30 juin à Villepinte en région parisienne.