BFM Paris

Porte de la Chapelle: un collectif d'aide aux migrants jette l'éponge à cause des violences

Le collectif Solidarité Migrants Wilson a décidé d'arrêter la distribution de repas aux migrants Porte de la Chapelle. Les bénévoles ne supportent plus la violence des toxicomanes qui se réunissent sur "la colline du crack", surnom donné à ce lieu infesté par le trafic de drogue. En 2 ans, le collectif a distribué plus de 250 000 repas. Il demande à l'État un soutien pour maintenir l'ordre en attendant, peut-être, de reprendre du service en septembre.