BFM Paris

La présidente du Syndicat Autolib’ satisfaite de l’accord trouvé avec Bolloré

Des discussions ont eu lieu ce lundi entre le Syndicat Autolib' Vélib' Métropole et le groupe Bolloré. Les deux parties ont tenté de trouver des solutions pour permettre un arrêt progressif du service. Le but est de respecter les intérêts des abonnés et des salariés.
"Le groupe Bolloré nous a proposé, et nous l’avons accepté, que le service reste à peu près constant jusqu’au 2 juillet, a indiqué la présidente du Syndicat Autolib’, Catherine Baratti-Elbaz. Nous aurons ensuite une fermeture progressive des stations et un arrêt progressif des véhicules."

Sur le même sujet