BFM Paris

Île-de-France: le blues des blouses blanches

La seconde vague inquiètent beaucoup les soignants à cause du manque de moyens. Epuisés depuis le début de la crise sanitaire, ils soulignent un grand manque de personnel face à l'afflux de patients. 

Sur le même sujet