BFMTV

La France à la 18ème place d'un classement sur la qualité des eaux de baignade en Europe

Une plage a été fermée au public pour pollution

Une plage a été fermée au public pour pollution - Image d'illustration - AFP

La qualité des eaux de baignade est en progression constante en Europe, a indiqué l'Agence européenne pour l'Environnement dans un rapport publié lundi.

La France est en-dessous de la moyenne. Avec 79,5% d'eaux de baignade d'excellente qualité, l'Hexagone pointe à la 18ème place en Europe, selon un rapport de l'Agence européenne pour l'Environnement (EEA) publié ce lundi. 2,2% des sites sont de mauvaise qualité. 

Pour l'EEA, cela tient notamment à l'importante proportion de sites de baignades à l'intérieur des terres mais aussi l'existence de sites à la fois sur la mer Méditerranée, moins polluée, et l'océan Atlantique.

La qualité des eaux s'améliore

Plus globalement, depuis 2013, la qualité des eaux a constamment progressé en Europe, selon ce nouveau rapport, qui les classe en quatre catégories: "excellente", "bonne", "suffisante" ou "mauvaise". Cette hiérarchie est issue de la recherche de bactéries qui indiquent une pollution provoquée par les eaux usées ou le bétail. Les eaux de qualité insuffisante, si elles sont avalées, peuvent avoir des incidences telles que des troubles gastriques et diarrhées. 

En Europe, parmi les 22.295 lieux de baignade contrôlés en 2019, 84,6% sont de qualité "excellente". En constante progression depuis 2013, le nombre de site dans cette catégorie a augmenté de 2,2 points à 87,4% pour les zones côtières et de 2,6 points à 79,1% dans les terres. 

Chypre en tête du classement

Avec 99,1% d'eaux d'excellente qualité, Chypre arrive en tête du classement qui inclut l'Union européenne, le Royaume-Uni, l'Albanie et la Suisse. Éminente destination touristique, la Grèce se place en quatrième position avec 95,7% d'excellentes eaux, derrière l'Autriche et Malte. 

La qualité des sites côtiers est généralement meilleure du fait de leur capacité d'auto-épuration a souligné l'agence. 

"De nombreux sites d'eaux de baignade à l'intérieur des terres en Europe centrale sont situés sur des lacs et des étangs relativement petits et des rivières à faible débit, qui, surtout en été, sont plus sensibles que les zones côtières à la pollution à court terme causée par les fortes pluies estivales", précise le rapport.

C'est en Albanie que l'on trouve le plus grand nombre de sites où l'eau est de qualité insuffisantes: 5,9%. Cependant, la construction d'usines de retraitement des eaux a permis de diviser leur nombre par plus de six en quatre ans. 

R.B., avec AFP