bfmtv

Législatives: "La notoriété des candidats est extrêmement faible", Jean-Yves Dormagen

Un mois après l'élection d'Emmanuel Macron, le premier tour des élections législatives a débuté ce samedi en Outre-mer. En métropole, les bureaux de vote ouvriront ce dimanche, à 8h. La participation sera notamment scrutée lors de ce scrutin. Sauf surprise, elle ne devrait pas être très forte. Depuis des années, la mobilisation pour les législatives s'effrite. En 2012, seuls 57% des électeurs ont voté, taux le plus faible depuis 1997. Ils étaient pourtant 80% à se déplacer quelques semaines plus tôt pour l'élection présidentielle. La participation a pourtant un impact conséquent sur les résultats. Plus elle est faible, plus il est difficile pour les candidats d'accéder au second tour. Mais comment peut-on expliquer cet affaiblissement de la mobilisation ? - On en parle avec: Jean-Yves Dormagen, professeur de science politique à l'université de Montpellier, co-auteur de "La démocratie de l’abstention" (Éd. Gallimard). - Week-end Direct, du samedi 10 juin 2017, présenté par François Gapihan, sur BFMTV.

Mise en ligne le 10/06/2017

Sur le même sujet