BFMTV

Séisme au Népal: "Je sens que je vais craquer", témoigne une rescapée française

"Je sens que je vais craquer", livre au micro de BFMTV une rescapée française du violent séisme qui a frappé le Népal samedi 25 avril. De retour en France, cette amoureuse du Népal, qui y a fait plus de vingt séjours, se sent "presque coupable d’être partie, de les avoir laissés". Pendant le tremblement de terre, elle entendait sa fille et son compagnon "qui hurlaient". A cet instant, "on a l’impression (...) que sa vie est terminée", se souvient Nathalie Boileau. Sa famille a survécu au séisme, mais la mère de famille indique n’avoir "pas été très aidée". "Il ne faut pas que l’ambassade de France soit fermée lorsqu’il y a un tremblement de terre", s’agace la Française, consciente que sa famille a "eu énormément de chance".