BFMTV

"Pays de merde" projeté sur la façade de l'hôtel de Trump à Washington

La façade du Trump International Hotel de Washington.

La façade du Trump International Hotel de Washington. - Capture BFMTV

L'artiste Robin Bell a projeté samedi soir l'inscription "trou du cul" sur la façade de l'hôtel de Donald Trump à Washington, en référence à ses propos sur Haïti, Salvador et plusieurs pays d'Afrique, qualifiés de "pays de merde".

Ravalement de façade. Samedi soir, le mot "shithole" - "trou du cul", en anglais -, a été projeté à Washington sur la façade du Trump International Hotel, en référence aux propos de Donald Trump, qui a qualifié de "pays de merde" Haïti, le Salvador et plusieurs pays d'Afrique

L'inscription était accompagnée d'emojis "étron", ainsi que d'autres messages appelant à s'opposer à la suprématie blanche. Ces projections sont "l'œuvre" de l'artiste Robin Bell.

Un acte de "résistance", comme le qualifie lui-même Robin Bell, qui ravira probablement Jack Lang. L'ancien ministre de la Culture expliquait "avoir envie qu'on dise dans le monde entier: 'président de merde', comme un cri de ralliement contre ce personnage humiliant et offensant". 

Les ambassadeurs du groupe africain à l'ONU ont exigé vendredi, dans un communiqué au langage très fort, "rétractation" et "excuses" au président américain.

L.N.