BFMTV

Nuit de galère pour les passagers d'un Eurostar qui a mis 15h pour un Londres-Paris

-

- - Andrew Cowie - AFP (image d'illustration)

Les passagers d'un train Eurostar ont vécu une nuit de galère mercredi soir: il leur a fallu plus de quinze heures pour rejoindre Paris. Ils sont finalement arrivés dans la capitale française jeudi matin, après moult péripéties.

Il leur a fallu quinze heures et trente minutes pour rallier Paris depuis Londres... en train à grande vitesse. Les passagers d'un Eurostar ont connu une nuit de galère lors de leur périple qui avait débuté mercredi soir depuis la gare de Saint-Pancras, dans la capitale britannique.

Les problèmes ont commencé côté français. Aux alentours de 21 heures, l'Eurostar est tombé en panne. La compagnie a expliqué que cet arrêt était dû à des travaux sur la ligne. Six heures d'attente en pleine voie, sans climatisation ni électricité, et donc dans le noir complet. A défaut de courant à bord, la compagnie a alors annoncé qu'elle communiquerait sur son compte Twitter.

Les passagers ont dû attendre jusqu'à 2 heures du matin pour que leur train soit finalement remorqué jusqu'à Calais. Ils ont ensuite été débarqués dans cette gare, où un autre train les a ramenés à Londres. 

L'entreprise ferroviaire franco-britannique a expliqué sur Twitter ce retour à la case départ pour la simple et bonne raison qu'elle n'avait pas avoir trouvé de chambres d'hôtel disponibles à Lille ou Calais. De quoi susciter le mécontentement des passagers.

Une fois de retour à Saint-Pancras, à 3 heures du matin, les voyageurs ont dû attendre... sur les banquettes de la gare. Et pour couronner le tout, la salle d'attente était fermée. Finalement, ces naufragés de l'Eurostar ont pu reprendre un train à 8 heures ce jeudi pour arriver à la gare du Nord à Paris à 11h30. 

La compagnie ferroviaire a présenté ses excuses et a annoncé dans la foulée des compensations financières.

C.H.A.