BFMTV

Italie: le gouvernement abolit le financement public des partis

BFMTV

Le Conseil des ministres italien a adopté vendredi un décret-loi prévoyant l'abolissement à terme du financement public des partis politiques, qui, à partir de 2017, vivront des contributions des citoyens.

"Pour respecter ses engagements, le gouvernement a adopté aujourd'hui un décret-loi qui abolit le financement public des partis", a déclaré au cours d'une conférence de presse le chef du gouvernement Enrico Letta.

Jusqu'à présent, un montant était alloué aux partis en fonction de leurs résultats électoraux. En vertu du texte adopté vendredi, dès 2014, ils ne percevront que 60% de ce montant, puis 50% en 2015, 40% en 2016 et rien l'année suivante.

Le précédent gouvernement de Mario Monti avait déjà amputé de moitié le financement des partis politiques en juillet 2012, le faisant passer de 182 millions d'euros à 91 millions d'euros en 2013.

Les partis seront financés par des contributions volontaires des citoyens. Ceux-ci pourront soit donner un montant équivalent à deux pour mille de leur revenu au parti de leur choix, lors de la déclaration annuelle des revenus, soit effectuer des versements spontanés partiellement défiscalisés.