BFMTV

Des scènes de guerre civile se sont déroulées au Liban ce jeudi

Tirs, roquettes, explosions… : une grande violence a secoué Beyrouth ce jeudi. L’origine des tirs est encore inconnue. Ils visaient une manifestation organisée par les mouvements Hezbollah et Amal contre le juge Tarek Bitar, chargé de l’enquête sur l’explosion du port de Beyrouth en août 2020. Ces affrontements font de nouveau planer le spectre d’une guerre civile dans un pays déjà miné par une grave crise économique. Le bilan s’élève à 32 blessés et 6 morts.