BFMTV

Conflit en Ukraine: Macron convoque un sommet en format "Normandie" le 9 décembre à Paris

Emmanuel Macron à un meeting à la préfecture d'Epernay, le 14 novembre 2019

Emmanuel Macron à un meeting à la préfecture d'Epernay, le 14 novembre 2019 - Francois Nascimbeni / AFP

L'Elysée a annoncé qu'un sommet dit au format "Normandie" se tiendra à Paris début décembre, et réunira les chefs d'Etats et de gouvernement russes, allemands, français et ukrainiens, pour tenter de régler le conflit dans l'est de l'Ukraine.

Emmanuel Macron réunira à Paris le 9 décembre un sommet sur le conflit en Ukraine, avec le président russe Vladimir Poutine, la chancelière allemande Angela Merkel et le président ukrainien Volodymyr Zelensky, a annoncé l'Elysée, faisant état d'"avancées majeures". Ce sommet au format dit "Normandie" vise à régler le conflit dans l'est de l'Ukraine entre les Ukrainiens et des séparatistes pro-russes.

"Il se tiendra alors que des avancées majeures sont intervenues depuis l'été dans les négociations, qui ont notamment permis le désengagement des troupes dans plusieurs zones de tension, et permettra d'ouvrir une nouvelle séquence de mise en oeuvre des accords de Minsk", précise l'Elysée.

Régler les problèmes du continent avec la Russie

Poussée depuis son élection par Emmanuel Macron, la perspective d'un sommet à quatre sur l'Ukraine avait été évoquée lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine le 19 août à Brégançon, puis lors du G7 de Biarritz. Le président français, qui souhaite un rapprochement de l'UE avec Moscou, y voit l'illustration que l'Europe, avec la Russie, est capable de régler ensemble les problèmes du continent, en plein questionnement sur le rôle de l'Otan.

Un tel sommet à quatre sur l'Ukraine, au niveau des chefs d'Etat, s'est réuni pour la première fois le 6 juin 2014 au château de Bénouville sous François Hollande et se réunit régulièrement au niveau des ministres ou des conseillers diplomatiques. Le dernier sommet des chefs d'Etat et de gouvernement dans ce format avait eu lieu à Berlin le 19 octobre 2016.

J. G. avec AFP