BFMTV

L'ancien médecin de Trump affirme que le président a dicté son certificat médical en 2015

Le président américain Donald Trump, dans un jardin de la Maison Blanche, le 1er mai 2018.

Le président américain Donald Trump, dans un jardin de la Maison Blanche, le 1er mai 2018. - Saul Loeb - AFP

Le bulletin médical de Donald Trump, alors simple candidat à la présidentielle, faisait état de "sa force physique et son endurance extraordinaires".

"Il a tout dicté. Je n'ai pas écrit cette lettre." Mardi, l'ancien médecin de Donald Trump, Harold Bernstein, a affirmé à CNN que le président américain avait dicté son bulletin médical de 2015, dans lequel il est écrit que "sa force physique et son endurance sont extraordinaires".

"S'il est élu, M. Trump, je peux l'affirmer sans équivoque, sera l'individu avec la meilleure santé à n'avoir jamais été élu à la présidence", pouvait-on également lire dans le document.

Ainsi, Harold Bernstein affirme qu'en décembre 2015, alors que Donald Trump était son patient et n'était encore que candidat à la présidentielle, l'homme d'affaires lui a dicté, au téléphone, ce qu'il voulait voir figurer dans le courrier.

"Je lui ai dit ce qu'il ne pouvait pas mettre"

"Trump m'a dicté la lettre et je lui ai dit ce qu'il ne pouvait pas mettre", a déclaré le médecin à CNN, expliquant qu'il avait "inventé au fur et à mesure".

Le médecin, qui avait pourtant assuré en septembre 2016 bien être l'auteur de la lettre, écrite à la va-vite entre deux consultations, a également avancé à NBC que les proches du président avaient fait une "descente" pour récupérer ses dossiers médicaux en février 2017.

Ce que la Maison Blanche conteste, assurant que l'équipe avait une lettre du médecin de la présidence et que c'était la "procédure habituelle", la seule complication ayant été que Harold Bernstein n'arrivait pas à se servir de sa photocopieuse.

Liv Audigane