BFMTV

La CPI rendra son jugement à l'encontre du jihadiste malien le 27 septembre 

Mausolée détruit à Tombouctou au nord du Mali

Mausolée détruit à Tombouctou au nord du Mali - -

La Cour pénale internationale a annoncé mercredi qu'elle rendrait son jugement et la peine à l'encontre du jihadiste malien accusé d'avoir détruit des mausolées de la cité historique de Tombouctou le 27 septembre prochain.

La Cour pénale internationale prononcera le 27 septembre son jugement et la peine à l'encontre du jihadiste malien accusé d'avoir détruit des mausolées de la cité historique de Tombouctou, dans le nord du Mali. 

Le juge Raul Pangalangan l'a annoncé mercredi au terme d'un procès historique de trois jours au début duquel Ahmad Al Faqi Al Mahdi a plaidé coupable de la destruction en juin et juillet 2012 de neuf des mausolées et de la porte de la mosquée Sidi Yahia, monuments classés au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.

Le jihadiste malien avait demandé pardon lundi à son peuple en plaidant coupable à l'ouverture de son procès, alors qu'ont été diffusées à l'audience des images le montrant en train de détruire à l'aide d'une pioche de célèbres mausolées de Tombouctou.

la rédaction avec AFP