BFM Business

Voici les mauvaises habitudes des conducteurs français... et quelques spécialités régionales

Le feu orange "grillé", une spécialité des Hauts-de-France

Le feu orange "grillé", une spécialité des Hauts-de-France - Jacques Demarthon - AFP

Accélérations au feu orange dans les Hauts-de-France, téléphone au volant en Auvergne-Rhône-Alpes ou encore consommation de nourriture au volant en Nouvelle-Aquitaine... une étude recense les spécialités régionales des conducteurs français.

Quelles sont les (mauvaises) spécialités régionales des automobilistes français? C'est la question à laquelle a voulu répondre OnePark, service de réservation de places de parking en ligne. Le sondage, dont les résultats sont compilés dans la carte de France ci-dessous, présente des résultats amusants.

Les 1435 automobilistes interrogés devaient en effet définir leur style de conduite en confessant en particulier leurs mauvaises habitudes. Les Normands se voient ainsi comme des rois de l'improvisation au parking, avec près de 20% d'automobilistes qui indiquent se garer n'importe comment. Les Bretons reconnaissent eux un certain talent pour passer entre les mailles du filet pour les amendes de stationnement. Avec certaines difficultés pour contester depuis la mise en place des FPS (forfait post stationnement), qu'ils n'hésitent pas à donner leurs astuces aux restes des Français... notamment aux Franciliens, qui sont 20% à disposer d'un budget dédié à l'horodateur.

régions
régions © OnePark

Autres pratique notable: un peu plus d'un conducteur sur quatre en Nouvelle-Aquitaine ne dit pas non à un petit gueuleton au volant. Une pratique qui n'est d'ailleurs pas recommandée car elle ne facilite pas la conduite et pourra vous être reprochée en cas de fausse manœuvre mais qui reste autorisée... le mieux étant de s'arrêter pour assouvir sa faim.

Même chose pour la musique à fond, une passion que partagerait près d'un conducteur sur deux en Bourgogne Franche-Comté, cela ne pourra pas vous être reproché en théorie, contrairement à ce qu'on peut lire parfois. 

Enfin, les habitants du Grand-Est, qui sont 30% à respecter scrupuleusement les limites de vitesse, seront certainement choqués d'apprendre qu'un conducteur sur cinq accélère au feu orange dans les Hauts-de-France et que 84% des conducteurs de Provence-Alpes-Cote-d'Azur se considèrent comme des as du volant.

L'absence de clignotant exaspère les Français

Le sondage reprend également des éléments à l'échelle nationale. Sans surprise, l'absence de clignotant, ou plutôt le fait de ne pas les utiliser, est le comportement qui énerve le plus automobilistes, devant le non-respect des distances de sécurité et les queues de poisson. 

Bam
Bam © OnePark
Julien Bonnet