BFM Auto

Sur deux tiers des voitures françaises, le clignotant est en option

63% des conducteurs français reconnaissent ne pas mettre leur clignotant pour doubler ou changer de direction.

63% des conducteurs français reconnaissent ne pas mettre leur clignotant pour doubler ou changer de direction. - Flickr - CoPex

Selon une étude de la Fondation Vinci Autoroutes, le clignotant est très souvent facultatif pour les conducteurs français.

Il est présent sur tous les véhicules, pourtant nous nous en servons finalement assez peu. Selon la 5e édition du Baromètre de la Fondation Vinci Autoroutes, 63% des conducteurs français reconnaissent en effet ne pas mettre leur clignotant pour doubler ou changer de direction. C’est plus que la moyenne européenne, déjà très élevée: un conducteur sur deux oublie ainsi de le mettre en Allemagne, Espagne, ou encore en Grande-Bretagne. Or, les conséquences en matière de sécurité peuvent être importantes.

L’alcool, 1er danger selon les Français

Oublier son clignotant n’est cependant pas ce qui gênent le plus les Français au volant, toujours selon cette étude. L’alcool (selon 57% des personnes interrogées) et la drogue au volant (42%) sont considérés comme le premier danger au volant, devant l’envoi de sms au volant. S’ils sont prêts à ne plus boire une seule goutte d’alcool avant de prendre le volant, expliquent 91% des personnes interrogées, les conducteurs français font partie des plus gros consommateurs d’alcool en Europe. Nous envisageons de ne plus prendre le volant à partir de 2,4 verres en moyenne.

Cette étude note surtout le comportement souvent paradoxal des automobilistes. Ainsi, s’ils sont 87% à reconnaître avoir peur du comportement agressif d’un autre conducteur, 69% expliquent qu’ils injurient les autres conducteurs.

Ne pas mettre son clignotant pour indiquer un changement de direction, d’un stationnement ou d’un dépassement est une infraction. Selon l’article R412-10 du Code de la Route, l’absence de clignotant est punie d’une amende de 22 euros et surtout d’un retrait de 3 points.

Pauline Ducamp