BFM Auto

La Google Car voit les clignotants des autres voitures aussi bien (voire mieux) que vous

Google a breveté début avril une technologie de reconnaissance des clignotants, qui opère sur plusieurs files.

Google a breveté début avril une technologie de reconnaissance des clignotants, qui opère sur plusieurs files. - Top Gear France - Google

Google a breveté un système qui permet de détecter automatiquement les clignotants des autres véhicules. Le géant californien poursuit son développement de la voiture autonome tout en verrouillant un possible nouveau système d’aide à la conduite.

Google avait déjà breveté la reconnaissance des bus, la détection des nids de poule. Désormais, un brevet du géant américain traite aussi de la détection automatique des clignotants. Ce brevet n’est pas totalement nouveau: Google l’avait rempli le 26 juin 2013, mais le document final n’a été officiellement daté que le 5 avril, soit la semaine dernière. Google a donc mis presque trois ans à mettre au point cette technologie.

Elle repose sur une caméra qui détecte les objets particulièrement brillants juste devant elle, mais aussi dans un champ de vision équivalent à la largeur d’une route à quatre voies. La caméra enregistre les différences d’intensité lumineuse, mais aussi les fréquences émises par les ondes lumineuses, qui sont ensuite traités par un logiciel dédié (le coeur de la technologie). Tous ces détails permettent ainsi à la Google Car de reconnaître si la voiture devant elle a mis son clignotant, mais aussi si la voiture encore devant envisage également de changer de voie. Comme un conducteur humain.

Google a programmé son logiciel de reconnaissance pour analyser la lumière en groupe de pixels et déterminer, selon leur déplacement, l'activation d'un clignotant.
Google a programmé son logiciel de reconnaissance pour analyser la lumière en groupe de pixels et déterminer, selon leur déplacement, l'activation d'un clignotant. © Top Gear France - Google

La détection de cette information doit ensuite permettre à la voiture de réagir. Le brevet n’est pas uniquement déposé pour une voiture particulière, mais pour tout type de véhicule: bus, moto, camion… La détection automatique de clignotant fait partie intégrante du plan de développement technologique de la voiture autonome. La société californienne ne manque pas de rappeler dans le texte du brevet l’importance de la collecte de données dans cette technologie, le cœur de son business model.

P. Ducamp via autoblog.com