BFM Auto

Stationnement: nous perdons une journée par an à chercher une place

Difficile de trouver une place dans certaines rues...

Difficile de trouver une place dans certaines rues... - Pixabay

Une étude souligne qu’en moyenne, chaque semaine, les automobilistes perdent une demi-heure pour trouver une place de stationnement. Soit… deux mois et demi sur une vie complète!

La situation n’atteint le niveau dramatique de ce conducteur anglais qui a cherché pendant 6 mois sa voiture dans un parking. Mais une étude Harris Interactive*, parue ce mardi pour le compte du service de voiturier Ector, revient sur ces longues minutes d’énervement. En moyenne, nous perdons en effet 2 mois et demi de notre vie à chercher une place de parking

A la question "Au cours de la semaine (week-end inclus), combien de temps passez-vous en moyenne à la recherche de places de stationnement ?", 77% des personnes interrogées ont répondu moins d’une demi-heure.

En région parisienne, une personne sur quatre passe chaque semaine entre 30 minutes et une heure à chercher une place de stationnement (et 30% des voitures qui circulent à Paris intra-muros seraient à la recherche d'une place). En cumulant ce temps de recherche hebdomadaire, "à l’échelle d’une vie, cela représente plus de 2 mois à tourner en rond au volant de son véhicule". Sur une année, cela revient pour la majorité de la population à s’énerver à la recherche d’un stationnement plus d’une journée par an.

Ector est un service de voiturier destiné aux aéroports et aux gares qui, via ce sondage, veut prouver la pertinence de son service. Une alternative s’est développée ces derniers mois, dans plusieurs grands aéroports comme celui de Roissy-Charles-de-Gaulle au nord de Paris: le robot-voiturier. Les automobilistes déposent leurs voitures à l’entrée du parking, puis le robot, une sorte de grand plateau, se charge de les acheminer jusqu’à une place libre..

*Enquête réalisée entre les 22 et 24 août sur 1013 personnes par Harris Interactive pour la société Ector.

Pauline Ducamp