BFM Auto

Un parking où les voitures sont garées automatiquement par un robot

Un système ascenseur et de robots déplacent automatiquement les véhicules dans ce parking.

Un système ascenseur et de robots déplacent automatiquement les véhicules dans ce parking. - Capture d'écran YouTube - Wired

Dans ce parking californien qui vient d'ouvrir, vous avez juste à déposer votre voiture à l'entrée, c'est ensuite des robots qui vont se charger de la garer. Une solution qui présente de nombreux avantages comme le montre un reportage réalisé par Wired.

C'était une des images marquantes de la vidéo de présentation mise en ligne tout récemment par Tesla au moment d'annoncer les prochaines fonctionnalités de conduite autonome de ses véhicules. Arrivé à destination, le conducteur, transformé en passager, se faisait déposer à l'entrée d'un bâtiment par sa voiture qui allait ensuite, toute seule, se chercher une place sur un parking.

Le voiturier virtuel, premier terrain de jeu autonome

S'il faudra attendre encore un peu de temps avant de voir des voitures sans personne à bord sur les routes, notamment pour des questions d'évolution technologique et réglementaire, cette fonction de voiturier virtuel pourrait bien se diffuser beaucoup plus rapidement sur les zones privées et les parkings. Des constructeurs premium proposent déjà la possibilité de voir sa voiture se garer ou sortir de son emplacement, comme BMW avec la "Display Key" de la dernière Série 7 ou Tesla avec son mode "Summon" accessible depuis son smartphone.

Valeo met ainsi en avant depuis quelques années sa solution "Park4U". Elle "permet au conducteur, dès l’entrée dans un parking (extérieur ou en sous-sol), de confier la recherche d’une place de stationnement à la voiture devenue ainsi totalement autonome, en enclenchant la fonction de voiturier automatique à distance à partir de son smartphone à l’extérieur du véhicule", explique l'équipementier français. 

Des robots pour garer votre voiture

Mais en attendant la démocratisation de ces technologies, il existe déjà des solutions pour avoir un parking 100% autonome. Le magazine Wired vient ainsi de réaliser un reportage sur l'un d'entre eux qui vient d'ouvrir en Californie. 

Il suffit de déposer son véhicule à l'entrée. C'est ensuite le parking qui s'occupe de le garer grâce à des petits robots qui se glissent sous les roues et des ascenseurs pour les déplacer d'un étage à l'autre. Ce système présente plusieurs avantages. Il est possible de loger entre deux et trois fois plus de véhicules que dans un parking traditionnel, notamment grâce à l'espace gagné entre les véhicules qui peuvent être quasiment collés entre eux. Il n'y a en outre pas de rampe d'accès entre les étages grâce aux ascenseurs. Ce système permet également de réduire les nuisances sonores et les émissions de polluants étant donné que ce sont les robots qui se chargent de déplacer les véhicules, dont le moteur est éteint. 

L'entreprise qui a réalisé ce parking, Unitronics, explique qu'il est possible de déplacer jusqu'à 100 véhicules par heure et qu'il faut compter environ 10 minutes pour récupérer sa voiture. 

Reste à savoir comment le système fonctionne aux heures de pointe. Comme le souligne l'article Wired, un parking du même type a dû fermer à Miami suite aux plaintes des utilisateurs qui avaient patienté une heure pour récupérer leur véhicule.

De nombreux exemples à travers le monde

On trouve ainsi de nombreux exemples de ces parkings à travers le monde, à à Tokyo notamment, où le manque de place se fait cruellement sentir. Un utilisateur a ainsi immortalisé ce qu'il se passait quand il laissait sa voiture dans ce parking automatisé:

Un autre vidéo impressionnante nous vient de Chine, où le parking automatique a été entièrement enfoui sous terre. Il s'agirait d'une reprise d'un concept japonais développé par l'entreprise Giken.

Une sorte de version souterraine du célèbre distributeur de voitures neuves de Volkswagen à Wolfsburg, où les acheteurs peuvent venir chercher leur nouveau véhicule. Ci-dessous, un reportage réalisé par Reuters:

Julien Bonnet