BFM Auto

Porsche: la rivale de la Model S s’appellera Taycan

Porsche a officiellement baptisé son premier modèle grand public électrique la Taycan.

Porsche a officiellement baptisé son premier modèle grand public électrique la Taycan. - Porsche

A l’occasion de l’inauguration de l’exposition retraçant ses 70 ans d’histoire, Porsche a dévoilé le nom de son modèle électrique concurrent de la Tesla Model S. Elle se nommait jusqu’à présent 'Mission E'.

Pour ces nouveaux modèles, Porsche poursuit l’utilisation de patronyme (plutôt que de chiffres comme la mythique 911). Après le SUV Macan (le terme indonésien pour le tigre), voici la Taycan, qui sortira en 2019. Le constructeur allemand a révélé ce nom ce vendredi, alors qu'était inauguré à Stuttgart (Allemagne) l'exposition retraçant les 70 ans de l'histoire de Porsche.

'Taycan' signifie "jeune cheval fougueux", en référence au cheval cabré qui orne les écussons de toutes les Porsche depuis 1952. Comme le rappelle le magazine Challenges, son apparition faisait suite à une demande faite à Ferry Porsche par l’importateur américain Max Hoffman. Ce dernier trouvait les capots des sportives de Zuffenhausen bien vides.

La voiture électrique façon Porsche

Ce petit cheval et le nom Taycan incarnent aujourd’hui surtout la volonté de Porsche de se tailler la part du lion sur le segment de la voiture électrique. Taycan, ce n’est en effet rien de moins que le nom de la version de série de la Mission E, la première Porsche de grande série électrique, qui doit concurrencer (entre autres) la Tesla Model S.

Si l’objectif est de devenir un des leaders de la voiture électrique, la Taycan devra d’abord rester une Porsche, comme le rappelait récemment Stefan Weckbach, le vice-président de Porsche en charge du programme véhicule.

"Nous ne pouvons sacrifier la performance, laissait-il entendre début mars dans le New York Times. Ce que nous faisons actuellement, c’est créer un nouveau monde pour Porsche".

Une Taycan de 600 chevaux

Les spécifications de ce nouveau monde avaient été dévoilées en 2015, lorsque Porsche avait pour la première fois dévoilé la Mission E. Et elles n’ont pas beaucoup changé depuis. Avec un look qui rappelle celui de la 911, la Porsche électrique affichait une puissance de 600 chevaux, grâce à deux moteurs électriques.

Ces deux blocs et la délivrance du couple instantanément propre à ce type de motorisation permettent officiellement un 0 à 100 abattu en seulement 3,5 secondes. La batterie lithium-ion était alors parmi les meilleures du marché en termes d’autonomie: 500 kilomètres, et une recharge rapide en quelques dizaines de minutes. Tout reste valable pour la désormais nommée Taycan. Porsche précise que seules 4 minutes suffiront pour récupérer une charge de 100 kilomètres.

Pauline Ducamp