BFM Auto

La renaissance d’Alpine en cinq étapes

Un des modèles camouflés vus dans un clip de promotion de la nouvelle Alpine

Un des modèles camouflés vus dans un clip de promotion de la nouvelle Alpine - Alpine

Il y a un an jour pour jour, le patron de Renault Carlos Ghosn dévoilait le concept Alpine Vision, symbole de la renaissance de la marque. A quelques semaines de la présentation de la version de série, retour sur la renaissance d'une des voitures passion les plus attendues de l'année.

Un concept pour passer du rêve à la réalité

Le 16 février 2016, Alpine se réveille après 21 ans de sommeil. Lors d'un événement organisé à Monaco, le patron de Renault Carlos Ghosn dévoile l'Alpine Vision. Ce n'est encore qu'un concept mais il sera très proche de la version de série, annonce la marque au losange. 

Parmi les autres infos révélées à cette occasion, on sait que la berlinette sera assemblée à Dieppe (Seine-Maritime), fief de Jean Rédélé, papa de la marque Alpine qu'il a créée en 1955.

Côté performances, Renault annonce un 0 à 100 km/h en 4,5 secondes réalisé grâce à un moteur quatre cylindres turbo. De quoi titiller des concurrentes comme la Porsche 718 Cayman avec un prix de départ plutôt compétitif pour la catégorie attendu autour de 50.000 euros.

Le concept Alpine Vision dévoilé le 16 février 2016
Le concept Alpine Vision dévoilé le 16 février 2016 © Renault Alpine

Des précommandes pour faire patienter les fans

Faire renaître un mythe comme Alpine, c'est aussi l'occasion pour Renault de tester des techniques marketing modernes. Le 7 décembre 2016, l'application Alpine pour iPhone et Android permet de précommander son véhicule. Choix de la teinte (Bleu Alpine, Noir Profond ou Blanc solaire) et validation de la commande par un acompte de 2000 euros, les fans de la marque peuvent ainsi réserver l'un de 1955 exemplaires de la "Premiere Edition". Le tout sans avoir encore vu la version définitive, une pratique qui rappelle ce qu'a fait Tesla pour sa Model 3.

C'est un succès. En 3 jours, Alpine fait le plein de réservations. Une semaine plus tard, la marque lance donc, toujours sur son application, les commandes pour le modèle de série qui suivra les "Premiere Edition".

Un dispositif commercial dédié

Ce pré-lancement via l'application pour un smartphone permet également à Alpine de faire parler d'elle. La nouvelle génération ne devrait en effet pas être commercialisé dans les concessions Renault.

Alpine aura tout de même son showroom dédié à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), au 122 bis de l'avenue du Général Leclerc. 

L'usine de Dieppe pourra également accueillir les fans de la marque. Le site de Seine-Maritime se destine ainsi à être également "un lieu de visite, d’animation, d’explications techniques, de communauté", avait indiqué en octobre le directeur d'Alpine, Michael Van der Sande, à nos confrères de L'Usine Digitale

Alpine aura le droit à son showroom dédié à Boulogne-Billancourt
Alpine aura le droit à son showroom dédié à Boulogne-Billancourt © Alpine

Des caractéristiques techniques distillées au compte-gouttes

Pour faire monter la tension à l'approche de sa révélation, Alpine ne donne que très peu d'informations. En janvier 2017, le patron d'Alpine indique dans un tweet que la petite sportive profitera d'un châssis et d'une carrosserie en aluminium. On peut voir certains éléments sur le compte Instagram de la marque dans une présentation particulièrement soignée. 

Au passage, la marque annonce qu'elle sera présente à Genève où il ne fait plus de doute qu'elle dévoilera la version définitive du premier modèle de série de l'Alpine nouvelle génération.

Le siège de la future Alpine ne pèsera que 13,1 kg
Le siège de la future Alpine ne pèsera que 13,1 kg © Alpine

Le salon de Genève, début d'une nouvelle aventure

Dans quelques semaines, l'Alpine "Premiere Edition" devrait donc être dévoilée à l'occasion du salon de Genève (du 9 au 19 mars). On connaîtra alors le design définitif avec de nombreux détails attendus, des jantes aux rétroviseurs en passant par l'intérieur. Des éléments plutôt réussis sur le concept Alpine Vision qui trônait encore récemment aux côtés des anciennes générations d'Alpine lors du dernier salon Rétromobile à Paris.

Pour ceux qui ont réservé une Alpine, il faudra toutefois encore se montrer patient. La production des pré-séries numérotées ne devrait démarrer qu'en fin d'année et les livraisons des autres versions au premier trimestre 2018. Le prix pour la France est désormais annoncé entre 55.000 et 60.000 euros sur le site officiel.

Le salon de Genève sera ainsi l'occasion d'y voir aussi plus clair sur l'avenir de la marque. Trois autres modèles sont en effet déjà attendus: une variante plus sportive du coupé, une version décapotables et un SUV. A suivre...

L'affiche officielle du salon de Genève, où sera dévoilée la nouvelle Alpine.
L'affiche officielle du salon de Genève, où sera dévoilée la nouvelle Alpine. © Salon de Genève
Julien Bonnet