BFM Business

Test du Samsung Galaxy Fold: un smartphone exceptionnel que vous n’achèterez jamais

Le Samsung Galaxy Fold

Le Samsung Galaxy Fold - BFMTV.COM

Véritable révolution technologique, le Samsung Galaxy Fold est le premier smartphone à écran pliable du marché. L’appareil est ainsi capable de se transformer en tablette, pour mieux profiter de ses contenus. Mais il ne s’adresse clairement pas au plus grand nombre.

Après une annonce en début d’année, puis une sortie repoussée pour cause d’écran trop fragile, le Samsung Galaxy Fold est enfin disponible dans les enseignes françaises. Du moins, dans une trentaine de boutiques triées sur le volet par le fabricant sud-coréen, qu’elles soient liées à des opérateurs ou à des enseignes spécialisées comme Fnac ou Boulanger. Pour 2020 euros, Samsung propose le premier smartphone pliable du marché. L’objectif est de l'utiliser comme un mobile classique, mais également comme une tablette.

Le Samsung Galaxy Fold
Le Samsung Galaxy Fold © BFMTV.COM

Les forces du Samsung Galaxy Fold

Une démonstration technique

Avant d’émettre le moindre avis sur le Samsung Galaxy Fold, il est important de souligner la performance technique du sud-coréen. Rêvé pendant de longues années, le smartphone pliable est désormais une réalité, parfaitement fonctionnelle. En position fermée, il offre une zone d’affichage réduite de 4,6 pouces. Cette dernière est destinée aux usages les plus basiques, pour consulter ses notifications, ou répondre à un mail.

Le Samsung Galaxy Fold
Le Samsung Galaxy Fold © BFMTV.COM

A la manière d’un livre, le Galaxy Fold s’ouvre pour faire apparaître un écran OLED (flexible) de 7,3 pouces, au format 4:3. L’effet est incontestable: avec l’impression de tenir en main une véritable tablette, et tout ce que cela implique en confort d’affichage. Cette transformation prend tout son sens pour regarder un film, une série, ou jouer à un jeu vidéo. Consulter les réseaux sociaux - mais pas tous, comme nous le verrons plus bas - est également confortable, bien que cet écran ne permette pas toujours d’afficher davantage d’informations que sur un smartphone classique.

Le Samsung Galaxy Fold
Le Samsung Galaxy Fold © BFMTV.COM

Avec le Galaxy Fold, Samsung montre que produire un smartphone pliable est possible, voire souhaitable. Ce qui n’était pas acquis il y a encore quelques mois, en raison de la difficulté d’associer tant de composants différents: deux écrans - dont un flexible, de multiples caméras (un triple module à l’arrière, mais également des capteurs au-dessus des deux écrans), deux batteries, en plus des composants habituels.

Le Samsung Galaxy Fold
Le Samsung Galaxy Fold © BFMTV.COM
Une bonne maîtrise logicielle

Si un smartphone pliable est un casse-tête à concevoir, il est indispensable de lui associer une interface logicielle adaptée. Là encore, le pari est réussi: le passage entre l’utilisation en écran fermé et en écran ouvert se fait sans encombre: la plupart des applications font la transition proprement, en mettant à jour le contenu. On retrouve par ailleurs tous les réflexes habituels d’Android, largement éprouvé par Samsung.

Une configuration très haut de gamme

Avant d’être un smartphone pliable, le Samsung Galaxy Fold reste un smartphone, qui reprend une grande partie des composants du Galaxy S10, sorti au printemps. On y retrouve le triple module caméra de très bonne facture, avec un capteur grand angle classique, un ultra grand angle, et un téléobjectif, comme sur l’iPhone 11 Pro. Prendre des clichés à partir de l’immense écran est très utile - et confortable - pour ne pas louper son cadrage.

Le Samsung Galaxy Fold
Le Samsung Galaxy Fold © BFMTV.COM

Le Samsung Galaxy Fold embarque par ailleurs le processeur surpuissant Snapdragon 855, ainsi que 12 Go de mémoire vive et 512 Go de stockage. Soit les caractéristiques techniques les plus poussées de l’univers du smartphone. A plus de 2000 euros, c’est plutôt rassurant.

Les faiblesses du Samsung Galaxy Fold

Une prise en main compliquée

Vouloir révolutionner l’univers du smartphone, c’est aussi provoquer un important changement d’habitude. Les utilisateurs du Galaxy Fold devront se faire à cet étrange appareil très épais lorsqu’il est refermé, qu’il est impossible d’ouvrir à une main sans prendre le risque de le faire tomber, en raison d’une résistance importante de l’aimant placé sous la charnière.

Opter pour le Galaxy Fold, c’est également se faire à un immense écran OLED recouvert d’une protection qui multiplie les reflets en extérieur, et qui arbore une séparation visible en son centre, dès lors que l’on ne se retrouve plus exactement face à la dalle.

Le Samsung Galaxy Fold
Le Samsung Galaxy Fold © BFMTV.COM

Choisir le Galaxy Fold, c’est aussi être dépaysé dans sa manière d’écrire du texte, en raison du minuscule clavier de l’écran de 4,6 pouces, ou de l’immense clavier si prompt à tirailler nos pouces lorsque l’écran de 7,3 pouces est déployé.

Ces divers éléments sont parfaitement subjectifs. Ils doivent être pris comme autant de mises en garde et d’incitation à prendre le temps de tester le produit en boutique - ce que la stratégie de distribution de Samsung impose - avant de passer à la caisse.

Un format pas toujours adapté

Ce grand format n’influe pas uniquement sur la prise en main. Les contenus peuvent eux aussi être altérés, à l’image des stories Instagram, amputées d’une partie du contenu. Le ratio 4:3 est également inadéquat avec le format 16:9 de l’immense majorité des films et séries. Ce qui implique l’apparition de larges bandes noires et empêche de tirer pleinement profit de cet immense écran. Le Galaxy Fold se heurte à d’autres limites encore plus prosaïques: charge à l’utilisateur de trouver comment l’accrocher à côté du volant de sa voiture.

Le Samsung Galaxy Fold
Le Samsung Galaxy Fold © BFMTV.COM
Un (gros) investissement à risque

Mais le principal défaut de ce Galaxy Fold est l’incertitude qui règne autour de son avenir. Après les déboires du début d’année, Samsung a revu ses ambitions à la baisse pour ne proposer qu’une poignée d’unités à travers la France (2.500 au total). Dans l’attente d’un prochain modèle probablement plus solide, dépenser une telle somme revient à miser gros sur un produit au futur incertain. Il fait peu de doutes que Samsung saura entretenir une attention toute particulière aux clients ayant opté pour son premier smartphone pliable. Mais le risque d’essuyer les plâtres n’est pas à négliger. 

Le Samsung Galaxy Fold
Le Samsung Galaxy Fold © BFMTV.COM

Conclusion

Le Samsung Galaxy Fold est un smartphone exceptionnel, rare, remarquable et impressionnant. Il n’est pas impossible qu’il représente une part de l’avenir du smartphone, grâce à une combinaison inédite d’usages. Mais pour l’heure, et compte tenu de son prix, il est bien difficile de conseiller l’achat d’un tel appareil, qui ressemble davantage à une série “collector” pour technophiles fortunés, en admettant qu’ils mettent la main sur les quelques exemplaires encore en stock. Si le travail réalisé par Samsung ne peut que susciter l’admiration, le Galaxy Fold est un smartphone difficilement recommandable.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech