BFM Business

Galaxy Fold: nous avons pris en main le smartphone pliable de Samsung

Le Samsung Galaxy Fold

Le Samsung Galaxy Fold - BFMTV.COM

Pionnier dans son genre, le Galaxy Fold est plein de promesses et constitue une magnifique vitrine technologique. Beaucoup de questions restent cependant en suspens.

Présenté en février dernier, le Samsung Galaxy Fold arrivera sur le marché français le 3 mai prochain, pour un prix de 2020 euros. Avec un tel tarif, Samsung n’hésite pas à évoquer un produit “de luxe”, conçu pour les plus technophiles. Mais le Samsung Galaxy Fold ne s’exposera pas qu’auprès d’une élite: le mobile sera disponible chez tous les opérateurs, probablement avec des tarifs plus accessibles - moyennant un engagement sur 24 mois. En théorie le Galaxy Fold reprend une grande partie des caractéristiques du Samsung Galaxy S10. En pratique, son usage est bien différent.

Le Samsung Galaxy Fold
Le Samsung Galaxy Fold © BFMTV.COM

Pour rappel, l’appareil est le tout premier smartphone à écran pliable au monde. Comme un livre, il dispose d’une “couverture” (un petit écran OLED de 4,6 pouces), qui permet d’accéder à toutes ses applications habituelles. Tout en longueur, il dispose cependant d’une surface d’affichage réduite. Il sera surtout utilisé pour consulter ses notifications, ou pour prendre des photos. Dans ces deux domaines, le Galaxy Fold est très efficace. Lorsqu’il est refermé, son format longiligne s’avère étonnamment agréable pour effectuer des prises de vues, malgré son modeste écran.

Le Samsung Galaxy Fold
Le Samsung Galaxy Fold © BFMTV.COM

Grâce à sa charnière et à son écran OLED flexible, c’est une fois ouvert que le Fold montre tout son potentiel. On accède alors à un immense écran de 7,3 pouces, soit une diagonale légèrement inférieure à celle d’un iPad mini d’Apple. Nous avons d’abord testé les usages mis en avant par Samsung, qui prennent tout leur sens: regarder une vidéo sur YouTube ou sur Netflix? L’expérience est incomparable avec celle que peut offrir un smartphone classique. Jouer à un jeu vidéo? Un régal, surtout lorsque le titre est spécialement optimisé pour l’appareil. A chaque fois, Samsung nous rappelle qu’il est le maître de l’écran OLED pour smartphone, grâce à des couleurs explosives.

Le Samsung Galaxy Fold
Le Samsung Galaxy Fold © BFMTV.COM

Une continuité logicielle indispensable

Il suffit donc de quelques minutes pour admettre que le fabricant sud-coréen a rempli sa principale promesse: plier une tablette en deux. Sa seconde promesse est de réaliser la première sans nuire aux usages que l’on aurait avec une tablette, ni aux usages que l’on aurait avec un smartphone. C’est ce dernier élément qui sera évidemment le plus sensible, le Samsung Galaxy Fold étant destiné à nous accompagner au quotidien.

A ce titre, plusieurs craintes se sont faites entendre dès la présentation du produit. La pliure sera-t-elle visible? La réponse est oui… pour peu que l’on ne soit pas face à l’écran. En regardant une vidéo en intérieur, seuls quelques éphémères reflets nous rappellent que l’on se trouve face à une dalle pliable. Cela sera-t-il problématique à l’usage? Il est pour l’heure difficile d’avoir la réponse, qui devrait varier selon la sensibilité de chacun.

Le Samsung Galaxy Fold
Le Samsung Galaxy Fold © BFMTV.COM

L’autre enjeu de Samsung est de fournir une optimisation logicielle à la hauteur de la partie matérielle. L’entreprise s’appuie sur un principe de continuité entre les deux écrans: après avoir ouvert une application depuis le smartphone en position fermée, l’utilisateur doit pouvoir retrouver cette application sur le grand écran. C’est le cas, pour une série d’applications qui ont été optimisées pour l’occasion, à commencer par celles de Google. Lors de nos premiers essais, Google Maps a parfaitement fonctionné de cette manière. Reste à savoir si toutes les applications du quotidien seront compatibles à la sortie du smartphone, à commencer par les réseaux sociaux ou les applications de messagerie.

Davantage de questions que de réponses

Comme évoqué plus haut, le “petit” écran du Galaxy Fold est essentiellement pensé pour consulter ses notifications, par exemple provenant de Messenger ou WhatsApp. Et il risque d’être nécessaire d’ouvrir le smartphone pour aller plus loin: si cet écran permet en théorie d’agir comme avec n’importe quel smartphone, sa très faible largeur rend la saisie de texte difficile, voire fastidieuse. Une fois ouvert, le Galaxy Fold affiche un clavier bien plus grand, mais auquel il faudra également s’habituer, notamment en raison de l’espace qui sépare ses deux parties.

Le Samsung Galaxy Fold
Le Samsung Galaxy Fold © BFMTV.COM

Cette prise en main montre l’avantage pris par Samsung sur Huawei, dont le smartphone pliable n’arrivera que plus tard dans l’année. Mais davantage que d’apporter des certitudes, elle nous amène à nous poser une question: comment se comporter avec un tel appareil dans la poche? Si notre propension à ouvrir machinalement l’écran est importante, alors il est probable que l’appareil séduise. Si ce n’est pas le cas, il sera vu comme un gadget extrêmement coûteux. Nous pouvons toutefois conclure que plus encore que pour les autres smartphones, l’appréciation du Galaxy Fold sera très subjective.

une configuration très haut de gamme

Comme le Samsung Galaxy S10, le Samsung Galaxy Fold bénéficie d’un triple module caméra au dos, avec un capteur “classique”, un capteur avec objectif à focale resserrée dédiée au portrait, et un appareil photo très grand angle. Samsung intègre des capteurs frontaux au-dessus des deux écrans, permettant de prendre des selfies, que l’appareil soit fermé ou ouvert. Le Galaxy Fold est équipé du processeur Snapdragon 855 de Qualcomm, avec 12 Go de mémoire vive et 512 Go de stockage (non extensible).

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech