BFM Marseille
Marseille

Marseille: les manifestations anti-pass sanitaire interdites dans plusieurs secteurs samedi

Manifestation contre le pass sanitaire et la vaccination obligatoire pour certaines catégories de salariés le 24 juillet 2021 à Marseille

Manifestation contre le pass sanitaire et la vaccination obligatoire pour certaines catégories de salariés le 24 juillet 2021 à Marseille - CLEMENT MAHOUDEAU © 2019 AFP

La préfecture dénonce des manifestations régulièrement "non déclarées" et faisant l'objet de "troubles à l'ordre publics" fréquents.

La préfecture de police de Marseille a annoncé dans un communiqué ce vendredi l'interdiction de plusieurs secteurs de la ville des Bouches-du-Rhône entre 9h et 20h lors des manifestations anti-pass sanitaires prévues samedi.

Dans le centre-ville, les manifestants sont interdits entre la Canebière, le Quai des Belges, le Cours Jean Ballard, la rue Breteuil, la rue Saint Jacques, la rue Bel Air, le Cours Lieutaud, la rue d'Aubagne et la rue des Récollettes jusqu'à la Canebière, ces voies n'étant pas incluses dans le périmètre fermé à la manifestation.

Près du Parc Chanot, les manifestations ne sont pas autorisées entre le Rond-Point du Prado, le Boulevard Rabatau, la rue Raymond Teisseire, l'Allée Ray Grassin, le Boulevard Michelet jusqu'au Rond-Point du Prado, ces rues étant cette fois incluses dans le périmètre fermé aux manifestants.

Des "troubles à l'ordre public" récurrents

La préfecture de police de Marseille dénonce dans son communiqué l'existence de "manifestations non déclarées" ces derniers mois et condamne les "troubles à l'ordre public" qu'elles provoquent de façon régulière, "interruption de la circulation" et "tentatives d'intrusion dans des espaces commerciaux ou publics" entre autres.

Les perturbations survenues le 15 janvier dernier, lorsque des manifestants avaient "tenté de perturber le fonctionnement du centre de vaccination" situé près du Parc Chanot, sont pointées du doigt.

En cas de non-respect de ces interdictions, les participants aux manifestations encourent une amende. Le communiqué rappelle que toute manifestation doit normalement être déclarée au plus tard 3 jours avant la date prévue.

La mobilisation contre le pass sanitaire connaît actuellement une forte baisse. Samedi dernier, les manifestants étaient 750 à Marseille et 54.000 dans toute la France, selon des chiffres de la police et des préfectures.

Juliette Desmonceaux