BFM Marseille
Marseille

Bouches-du-Rhône: 80 nouveaux radars installés d'ici 2023, dont 50 à Marseille

La lutte contre les excès de vitesse et les délits routiers s'amplifie dans le département, avec un vaste plan de multiplication du nombre de radars routiers.

Ils vont se faire de plus en plus nombreux ces prochains mois le long des routes des Bouches-du-Rhône. 80 nouveaux radars vont être installés d'ici 2023 dans le département, a appris BFM Marseille Provence auprès de la préfecture de police ce jeudi.

Parmi ces nouvelles installations, 50 radars prendront place le long des routes marseillaises, comme l'indiquent nos confrères de La Provence. Un chiffre trois fois plus élevé que celui annoncé par la préfecture de police en mai dernier. Cette dernière prévoyait alors l'installation de 17 radars dans la cité phocéenne d'ici l'an prochain.

Déjà, au début du mois d'août, trois nouveaux radars de type tourelle ont été installés sur la L2, à Marseille, et mis en service il y a une semaine.

Différents types de radars

Concernant ces nouveaux radars, il s'agira d'un nouveau modèle "plus petit, qui pourra être fixé au mobilier urbain", indique à La Provence Rémi Bourdu, le directeur de cabinet de la préfecture de police des Bouches-du-Rhône.

Certains appareils pourront être déplacés le long des axes, tandis que d'autres seront des leurres, c'est-à-dire des radars ressemblant aux appareils habituels, mais qui ne flashent pas. "Nous avons ciblé à Marseille, une petite vingtaine de sites qui feront l'objet de pose de radars", explique ce dernier, sur l'antenne de BFM Marseille Provence.

Les axes routiers retenus pour l'installation des appareils sont ceux qui concentrent le plus d'accidents ou d'excès de vitesse. "C'est un outil important", soulignait la semaine dernière Rémi Bourdu sur l'antenne de BFM Marseille Provence.

"Ce sont des outils de disuation qui sont extrêmement efficaces", ajoute le directeur de cabinet de la préfecture de police.

85 radars sont actuellement opérationnels dans les Bouches-du-Rhône, dont 21 à Marseille. D'ici 2023 avec ces nouvelles installations, le nombre aura pratiquement doublé dans le département.

Johan Honnet et Amaury Tremblay