BFM Business

Carrefour s'attaque au juteux marché de l'entretien automobile 

Le leader français de la grande distribution vient de lancer Monauto.fr en association avec 1500 garagistes. Objectif: séduire les automobilistes avec des opérations d'entretien (vidange, changement de pneus...) à prix cassé.

Carrefour poursuit son offensive dans le digital en s'attaquant aux concessionnaires, garagistes et autres centres-autos. L'enseigne française souhaite s'installer durablement sur le très lucratif marché de l'entretien automobile. Estimé à 22 milliards d'euros, il est aujourd'hui dominé par les franchisés comme Midas, Norauto ou Feu Vert. Pour y percer, Carrefour vient de lancer Monauto.fr. Une plateforme 100% digitale permettant de mettre ses clients automobilistes en relation avec plus de 1500 garagistes partenaires répartis dans tout l'Hexagone.

Des plaquettes de freins ou un pneu à changer? Une vidange ou une révision à effectuer? Toutes les petites opérations d'entretien peuvent être réservées sur le site. En quelques clics, le client renseigne les caractéristiques de son véhicule (marque, modèle, motorisation), choisit sa prestation, sélectionne le professionnel qui lui convient et paye en ligne.

-
- © -

Affiché à l'avance, le prix des prestations, garanti quel que soit le garagiste choisi, est en moyenne 20% moins cher que la concurrence. Mieux, dans les villes de Paris, Bordeaux, Nice et Lyon ce sont les garagistes qui se déplacent à domicile ou sur le lieu de travail du client pour effectuer les opérations nécessaires.

Un timing idéal 

Loin d'être novice dans le monde de l'entretien automobile -Carrefour possédait il y a encore quelques années des centres-autos installés sur ses parkings- le leader français de la grande distribution explique que ce nouveau service clé en main est complémentaire de l'offre disponible en magasin (petites fournitures auto, pneus, balais d'essuie-glace, ...). 

Après rue du commerce et le site bio Greenweez, Carrefour poursuit ainsi son offensive dans le digital avec pour objectif de contrer Amazon. Cela tombe bien, c'est exactement la feuille de route que va récupérer Alexandre Bompard, le nouveau PDG du groupe dans un mois. 

Hélène Cornet édité par A.M.