BFM Business

Rachat de SFR: Vivendi va restituer 3,5 milliards d'euros à ses actionnaires

Vivendi a préféré Numericable à Bouygues pour vendre SFR.

Vivendi a préféré Numericable à Bouygues pour vendre SFR. - -

Le groupe français a annoncé, ce jeudi 24 avril, qu'il reverserait 3,5 milliards d'euros à ses actionnaires après avoir bouclé la vente de sa filiale télécoms à Numericable. Un chiffre à comparer avec les 5 milliards d'euros de trésorerie nette, dont il disposera une fois la cession conclue.

Vivendi pensera à ses actionnaires. Ce jeudi 24 avril, le groupe français a indiqué, dans un communiqué, qu'il allait restituer un total de 3,5 milliards d'euros à ses actionnaires sous forme de dividende ou de rachats d'actions, une fois la cession de SFR à Numericable achevée.

Après la réalisation des cessions en cours, le Groupe disposerait d’une trésorerie nette de l’ordre de 5 milliards d’euros, hors cession de ses participations résiduelles", écrit le groupe

Cette somme de 3,5 milliards d'euros s'ajoutera au 1,34 milliard d'euros que le groupe entend consacrer au versement d'un dividende de 1 euro par action au titre de l'exercice écoulé, explique l'entreprise. Le versement de ces 1,34 milliard d'euros surviendra le 30 juin prochain.

Le président du conseil de surveillance Jean-René Fourtou, qui abandonnera ses fonctions après l'assemblée générale du 24 juin, avait promis aux actionnaires qu'ils bénéficieraient eux aussi du recentrage du groupe sur ses activités médias.

La gouvernance actuelle maintenue

Le 5 avril dernier, le conseil de surveillance de Vivendi avait choisi de retenir l'offre de Numericable au détriment de celle de Bouygues pour céder sa filiale télécoms. L'opération comprenait 13,5 milliards d'euros de cash auquel s'ajoute un éventuel complément de prix de 750 millions d'euros dépendants des résultats futurs.

Vivendi recevra aussi une participation de 20% dans le nouvel ensemble à naître de la fusion SFR/Numericable.

Le groupe a indiqué, par ailleurs, qu'il conservera dans l'immédiat sa structure actuelle de société à directoire et conseil de surveillance.

J.M. avec AFP