BFM Business

Avec 44 millions d'utilisateurs actifs chaque jour, Microsoft Teams parmi les grands gagnants du télétravail

Sur BFM Business, Laurence Lafont, la directrice du marketing et des opérations de Microsoft France, revient sur l'utilisation massive des outils de collaboration à l'heure où des millions de salariés sont aujourd'hui tenus de rester chez eux.

Comment faciliter le travail des collaborateurs à distance par temps de crise sanitaire? Si pour certaines entreprises, le déploiement du télétravail - même massif - n'est pas insurmontable, pour d'autres, sa mise en place s'avère un peu plus complexe à effectuer. Le géant américain Microsoft en sait quelque chose.

Depuis le début du confinement, il s'emploie à accompagner ses clients et ses partenaires pour leur permettre de poursuivre leur activité. Un accompagnement qui passe notamment par l'intégration et la bonne utilisation d'un outil de collaboration à distance signé Microsoft répondant au nom de Microsoft Teams.

Faciliter le travail d'équipe

Lancé en novembre 2016, il prend la forme d'une plateforme sécurisée dont la mission consiste à faciliter le travail en équipe. Dans l'émission Inside mardi sur BFM Business, Laurence Lafont revient sur cet outil qui, compte tenu du confinement, a vu son taux d'usage bondir ces dernières semaines.

Microsoft Teams c'est aujourd'hui, "44 millions d'utilisateurs actifs quotidiens" dans le monde, détaille la numéro deux de Microsoft pour la France. Teams permet "tout simplement d'échanger, de faire du 'tchat', de passer des réunions téléphoniques, de partager des documents à plusieurs, de collaborer finalement comme si vous étiez en réunion d'équipe normale, ou en collaboration classique. Et tout cela dans un environnement extrêmement sécurisé", poursuit-elle.

La sécurité pour maître-mot

Vol d'informations personnelles, logiciels malveillants… De nombreux cybercriminels profitent en effet de la peur liée à la pandémie pour voler des données ou exiger des rançons. Disposer de services sécurisés pour travailler à distance est donc un enjeu crucial.

"On ne déroge pas sur les enjeux de sécurité. Encore plus je dirais quand on travaille bien évidemment à distance, que l'on passe par les réseaux. C'est extrêmement important que cette communication, cette collaboration, ces échanges - qui sont parfois bien sûr des échanges de données sensibles au sein des organisations – se fassent en toute sécurité", insiste Laurence Lafont. Laquelle rappelle que, chaque année, le groupe dépense "plus d'un milliard de dollars" dans la sécurité des solutions qu'il développe.

JCH