BFM Business
Economie et Social

Blocus, manifestations: les syndicats étudiants et lycéens mobilisés contre la réforme des retraites

Ce n'est pas la première fois que les syndicats lycéens et étudiants appellent à une manifestation contre une réforme des retraites

Ce n'est pas la première fois que les syndicats lycéens et étudiants appellent à une manifestation contre une réforme des retraites - Bertrand Guay - AFP

La Fage, l'Unef, le Mouvement national lycéen et d'autres syndicats de jeunes appellent à se mobiliser contre la réforme des retraites par différents modes d'actions jeudi 19 janvier.

Les syndicats appellent à une large mobilisation contre la réforme des retraites ce jeudi 19 janvier. Dans tous les secteurs ou presque, des préavis de grève vont être posés. Des manifestations vont être organisées dans toutes les grandes villes du pays. Et l'appel devrait également être suivi par les organisations de jeunesse.

La quasi-totalité des syndicats étudiants et lycéens appelle en effet à s'opposer contre la réforme des retraites. Dans les universités, la Fage, l'Unef, Solidaires étudiant.e.s, l'Alternative et la Fédération Syndicale Étudiante appellent à la mobilisation le 19 janvier.

"Ni 65, ni 64, ni 63 ans", écrit la Fage, principale organisation étudiante, dans un communiqué. "Notre avenir et nos retraites ne sont pas à marchander", peut-on lire.

Appel à bloquer les lycées

Dans les lycées, plusieurs organisations lycéens vont en aussi rejoindre le mouvement. Le Mouvement national lycéen (MNL), la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL) et la Voix lycéenne (VL) appellent à se mobiliser.

Le MNL appelle notamment les lycéens à bloquer leurs établissements ce jeudi 19 janvier. "Les jeunes ne travailleront pas jusqu’à 64 ans comme l’a annoncé la Première Ministre!" assure le syndicat. "Blocus général ce jeudi", abonde la FIDL.

En décembre 2019, des dizaines de lycées avaient été bloqués en soutien au mouvement contre la précédente réforme des retraites, portée à l'époque par le Premier ministre Edouard Philippe.

Marche des organisations de jeunesse le 21 janvier

Outre la date du 19 janvier, plusieurs organisations de jeunesse appellent à une autre mobilisation deux jours plus tard, le 21 janvier. Soutenues par La France insoumise, l’Alternative étudiante, VoixLycéenne, FIDL, Jeune Garde, les Jeunes Insoumis, les Jeunes écologistes, les Jeunes Génération·s, Place Publique Jeunes, RED Jeunes, le POI et le NPA Jeunes organisent une "marche pour nos retraites" à Paris.

Ariel Guez