BFM Business
Economie

10 choses sur Elon Musk que vous ignorez (peut-être)

Elon Musk a inspiré la version cinématographique d'Iron Man

Elon Musk a inspiré la version cinématographique d'Iron Man - SND ; Adrian Sanchez Gonzalez – Getty – AFP ; montage BFMBusiness

Elon Musk est non seulement un expert du business, un inventeur de talent, c'est aussi le milliardaire le plus fantasque. Pour preuve, 10 choses qui sortent du commun.

Bientôt propriétaire de Twitter, Elon Musk va ajouter une corde improbable à son arc, qui en compte déjà beaucoup, des voitures électriques aux fusées en passant par les tunneliers. Né en Afrique du Sud, citoyen américain et canadien, dirigeant de SpaceX et Tesla, l'homme le plus riche du monde est devenu une figure centrale du néo-capitalisme américain avec ses ambitions extra-planétaires et ses idéaux politiques, qu'il partage avec ses 83 millions d'abonnés sur Twitter. Le qualificatif d'exubérant n'est pas usurpé, loin de là...

• Il n'a pas créé Tesla

Non, Elon Musk n'est pas le fondateur de Tesla! L'entreprise a été créée en 2003 par Martin Eberhard et Marc Tarpenning qui rêvent d'inventer une version automobile d'Apple. Avec un troisième associé, Ian Wright, ils lèvent 7,5 millions de dollars en 2004 auprès d'investisseurs, parmi lesquels Elon Musk qui décide de s'investir dans la société. Il pilote la création du Roadster, la première voiture de la marque. C'est après un procès en 2009 qu'il est reconnu comme l'un des cofondateurs de Tesla Motors.

D'après Elon Musk, le Tesla Roadster bénéficiera d'une version Performance qui pourrait faire décoller la supersportive électrique...
D'après Elon Musk, le Tesla Roadster bénéficiera d'une version Performance qui pourrait faire décoller la supersportive électrique... © Tesla

• Il manque de se tuer au volant d'une McLaren F1

En mars 2000, Elon Musk est un jeune millionnaire de 28 ans depuis la vente de sa première startup. Avec son gain il s'offre une McLaren F1 de 627 chevaux pour un million de dollars et propose à son ami et associé Peter Thiel de venir faire un tour.

Pour impressionner son passager, Musk a appuyé à fond sur l'accélérateur faisant presque décoller la voiture qui est allée s'emplafonner dans le décor. Les deux hommes s'en sortent miraculeusement indemnes.

• Il a inspiré le réalisateur d'Iron Man

Elon Musk n'est pas un Avengers, mais presque. Jon Favreau, le réalisateur, a dévoilé s'être inspiré du patron de Tesla pour créer le personnage de Tony Stark. Le personnage de fiction et Elon Musk ont même inventé des technologies similaires comme l'interface pour concevoir des fusées en 3D avec des gestuelles. Le milliardaire a même joué son propre rôle dans le deuxième opus, lors d'une scène où il propose à Tony Stark d’étudier “un jet électrique”. Dernier détail, plusieurs scènes du film ont été tournées dans les locaux de Space X.

• Ses enfants ont des noms de code

Divorcé trois fois, Elon Musk est père de huit enfants, dont un décédé à 10 semaines. Sa dernière-née, qu'il a eue avec la chanteuse Grimes, s'appelle Exa Dark Sideræl Musk. Son surnom est Y.

C'est la petite soeur de "X Æ A-12", le premier enfant du couple qui lui est surnommé X. Sur son compte Twitter, la mère a expliqué ce nom. "X, la variable inconnue, Æ, que je prononce "Ai" pour amour ou intelligence artificielle, A-12 qui est le précurseur du SR-17 (notre avion préféré), aucune arme ni défense, juste de la vitesse. Fort au combat mais pas violent. Le A signifie aussi "Archangel", ma chanson préférée".

• Il veut connecter le cerveau à des ordinateurs

C’est l’un des projets les plus ambitieux et les plus fous du milliardaire Elon Musk. Son entreprise Neuralink veut connecter le cerveau humain à des ordinateurs. Sa technologie permettra "à une personne paralysée d’utiliser un smartphone par la pensée plus rapidement que quelqu’un utilisant ses pouces".

Il suffirait de penser à une phrase pour l’écrire: la puce capte les signaux électriques envoyés par le cerveau et les retranscrit. Des essais ont déjà été réalisés sur une truie et sur un singe l’an dernier, auquel on avait fait jouer à un jeu vidéo par la simple force de la pensée.

• Il ne veut pas faire Hyperloop

On entend souvent dire qu'Elon Musk a inventé Hyperloop, ce concept de train à très haute vitesse qui circule dans des tubes sous vide. Ce n'est pas tout à fait vrai. En réalité, il a lancé l'idée en s'inspirant d'un roman de Jules Verne. Il l'annonce officiellement en 2012 en le présentant comme un cinquième mode de transport, en plus des bateaux, des avions, des voitures et des trains.

En 2013, il publie la version Alpha d'Hyperloop en mode "open source" sur les sites de Tesla et SpaceX avec des schémas, des plans, des croquis, des détails techniques sur le mode de propulsion et l'alimentation et le coût du projet. Mais il précise qu'il est trop concentré sur Tesla pour s'y mettre et propose à qui veut de s'emparer de l'idée. D'ailleurs, il n'a déposé aucun brevet.

Plusieurs entrepreneurs reprennent le projet: Hyperloop One, devenu Virgin Hyperloop One depuis le rachat par Richard Branson et Hyperloop Transportation Technologies.

• Il a créé une entreprise de BTP

S'il n'a pas créé Hyperloop, Elon Musk s'est lancé dans les tubes qui serviraient à s'y déplacer. Après un buzz sur Twitter où il répétait "Boring", il a lancé The Boring Company une entreprise de travaux publics spécialisée dans le percement de tunnels.

Coquetterie de gamer, il a connecté une manette de console de jeu Xbox de Microsoft pour piloter les gigantesques machines industrielles. L'utilisation de cet outil n'est pas seulement destinée à faire du buzz. Musk explique que son ergonomie a fait ses preuves et qu'elle constitue une alternative rentable en milieu industriel. Il précise d'ailleurs que Microsoft a dépensé plus de 100 millions de dollars pour la créer.

• Il est sans domicile fixe

L'homme le plus riche du monde n'a ni appartement, ni somptueuse villa. Son excentricité l'a conduit à n'avoir aucun domicile fixe. Il a fait cette confidence lors d'une interview à TED en avril dernier.

"Je ne possède pas de maison. Je reste littéralement chez des amis. Si je voyage du côté dans la baie de San Francisco, où se trouvent la plupart des sites d’ingénierie de Tesla, j’alterne en fonction des chambres disponibles chez mes amis".

Petit détail, il dort dans l'usine Tesla si personne ne peut le recevoir, mais le plus souvent, il est dans son jet privé, un Gulfstream 650 qu'il a payé 70 millions de dollars.

On peut d'ailleurs suivre en temps réel ce jet qui possède son propre compte Twitter (appartenant à un anonyme), suivi par plus de 40.000 personnes.

• Il est encore plus riche que Jeff Bezos

En avril dernier, dans le classement Forbes des milliardaires les plus riches du monde, le trio de tête était identique à celui de 2021 à une différence près: Elon Musk a chipé la première place à Jeff Bezos, le fondateur d'Amazon. Depuis le début de la crise sanitaire, la fortune du patron de Tesla et SpaceX s'est envolée, passant de 24,6 milliards de dollars en 2020 à 219 milliards de dollars. Avec seulement 171 milliards de dollars, Bezos n'est qu'en seconde place devant Bernard Arnault qui lui est passé devant Bill Gates.

• Il a même vendu des lance-flammes

En quelques heures, Elon Musk a vendu une série limitée de 20.000 lance-flammes à 500 dollars la pièce.
En quelques heures, Elon Musk a vendu une série limitée de 20.000 lance-flammes à 500 dollars la pièce. © Boring Company

En 2018, le milliardaire cherchait des fonds pour financer The Boring Company, l'entreprise chargée de creuser les tunnels d'Hyperloop. Il a récupéré 10 millions de dollars en vendant en ligne 20.000 lance-flammes à 500 dollars pièce.

• Il rêve de créer une nouvelle civilisation sur Mars

Elon Musk ne rêve pas d'une banale carrière politique en devenant président des Etats-Unis. Il vise bien plus haut. Son ambition est de créer une civilisation sur la planète Mars qui est son objectif final. Il compte créer des colonies humaines sur Mars d'ici 2024.

Certains disent que toutes les entreprises qu'il possède sont utiles à ce projet fou, depuis Tesla jusqu'à SpaceX en passant par Neuralink. Il travaille sur la migration d'êtres humains avec la Nasa qui prend très au sérieux les projets du milliardaire le plus exubérant de la planète.

Pascal Samama
https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco