BFM Auto

Plus d'une journée perdue par an au volant à cause du GPS

Les Britanniques perdent en moyenne 29 heures à cause de leur GPS.

Les Britanniques perdent en moyenne 29 heures à cause de leur GPS. - Fred Dufour - AFP

Alors qu’une épreuve de GPS sera imposée au permis de conduire en Grande-Bretagne dès décembre, une étude montre que les Britanniques perdent en moyenne chaque année 29 heures à cause d’une mauvaise compréhension des consignes de leur GPS.

Il doit les emmener le plus rapidement possible à leur destination. Mais selon une étude commandée par l’application MyTaxi et publiée dans le Daily Mail, les Britanniques ont pourtant perdu l’an dernier 29 heures à cause de leur GPS. Soit plus d'une journée passée sur la route à cause d'un mauvais itinéraire ou d'erreurs commises en suivant les indications au lieu d'arriver rapidement à destination. 

27% des 2000 personnes interrogées reconnaissent s’être trompés dans la direction indiquée, le problème numéro 1 selon les personnes interrogées. En conséquence, près d’un tiers des sondés s'emportent face à leur GPS comme face à un ami leur ayant indiqué une mauvaise direction.

Une épreuve de GPS

S’ils sont parfois perdus après avoir écouté leur GPS, les conducteurs lui font relativement confiance. A tel point que plus de la moitié reconnait beaucoup moins se préoccuper des panneaux et autres indications quand le GPS est enclenché. Une confiance qui a parfois pu leur causer quelques petits désagréments, comme se retrouver au milieu d’un champ ou coincés dans une rue trop étroite, rapportent certains répondants…

26% reconnaissent même avoir vu décliner leur capacité à s’orienter, depuis qu’ils utilisent un GPS. Le GPS est tellement entré dans les mœurs que les autorités britanniques ont décidé de soumettre les candidats au permis de conduire à une épreuve de navigation (non éliminatoire) à partir du 04 décembre.

Pauline Ducamp