BFM Business

Vacances: avant de partir, faites un petit tour au garage

Un check-up au garage avant de partir peut ainsi éviter bien des soucis sur la route des vacances.

Un check-up au garage avant de partir peut ainsi éviter bien des soucis sur la route des vacances. - Jean-Philippe Ksiazek - AFP

Formalité réglementaire, le contrôle technique permet également de s’assurer un départ en vacances en toute sécurité. Si votre véhicule est à jour, un check-up chez un professionnel peut vous assurer un départ en toute sérénité.

Les grandes vacances démarrent officiellement ce vendredi 7 juillet. Le prochain week-end sera donc marqué par les premiers grands départs et longs trajets sur autoroute. A quelques jours de l’échéance, quelques vérifications techniques et un passage au garage peuvent vous permettre de partir en toute confiance.

Faire son contrôle technique avant de partir

Le contrôle technique est obligatoire dans les 6 derniers mois avant le 4e anniversaire de l’immatriculation d’une voiture neuve, puis tous les 2 ans, tout au long de la vie de la voiture.

"Avec 125 points de contrôles visuels et via des machines, le contrôle technique est un juge de paix sur l’état d’entretien du véhicule, explique Bernard Bourrier, président du métier contrôle technique au CNPA (Conseil National des Professionnels de l'Automobile). Mieux vaut donc le faire avant de partir en vacances, pour n’avoir aucune mauvaise surprise".

Le contrôle technique permet de contrôler notamment les liaisons au sol (des suspensions, au système de freinage), ainsi que le bon fonctionnement du moteur ou encore le niveau de pollution du véhicule. En cas de défaut de contrôle technique, vous risquez une amende de 135 euros, une immobilisation du véhicule, voire en conséquence un défaut d’assurance. L’assistance au remorquage sera alors à vos frais.

Si votre véhicule est à jour de contrôle technique, quelques vérifications sont tout de même conseillées pour partir en toute sécurité. Un check-up au garage avant de partir peut ainsi éviter bien des soucis.

Des cartes postales avant le départ

Premier contrôle indispensable: bien vérifier ses pneus. "Il ne faut jamais oublier que la surface de votre voiture en contact avec le sol équivaut à peine à la surface de 4 cartes postales, poursuit Bernard Bourrier. Ces cartes postales doivent être en bon état pour pouvoir en envoyer une fois sur place".

Vérifiez également l’usure des pneumatiques: la sculpture témoin ne doit pas être inférieure à 1,6 mm, et les flancs ne doivent pas être abîmés. Vérifiez également la pression. A chaud il faut ajouter 0,3 bar à la pression recommandée. Vous pouvez effectuer seul ces dernières vérifications. En revanche, il est indispensable de passer par un professionnel pour ce qui concerne le système de freinage, de l’usure des plaquettes à celles des mâchoires.

Respirer de l’air pur

"Les vacances sont faites pour respirer un air pur, il faut donc commencer par entretenir les filtres du véhicule: le filtre à air du véhicule, afin de ne pas consommer trop, mais aussi le filtre à pollen du véhicule, pour le confort des passagers dans l’habitacle", poursuit Bernard Bourrier.

Autre élément essentiel à vérifier avant de partir: être sûr de voir comme d’être vu. "Il faut aussi être vigilant quant à la visibilité, souligne Stéphane Daeschner, en charge de la prévention des risques routiers au sein de l’assureur MMA. Vérifiez donc les phares, les feux, dont les feux stop et les clignotants, mais aussi le niveau du liquide de lave-glace. Sur une route chargée, rouler sans lave-glace peut vite devenir un enfer".

Pensez également à régler la hauteur des phares, par exemple lors d’un passage chez le garagiste. S’ils sont trop hauts, ils aveuglent le conducteur en face, s’ils sont trop bas, ils sont inutiles. Enfin, nettoyez les phares en même temps que le pare-brise pour partir en toute sécurité.

Derniers conseils

Pensez à prendre l’ensemble des documents nécessaires: permis de conduire, attestation d’assurances, vignette du contrôle technique, carte grise du véhicule.

Dans l’habitacle doivent également se trouver un gilet jaune de sécurité, un triangle et un éthylotest. En dehors de l’éthylotest, obligatoire, mais pas verbalisable, l’absence d’un autre élément peut entraîner une amende, de 135 euros en cas de défaut de gilet et de triangle.

Pauline Ducamp