BFM Auto

Les révisions indispensables avant de prendre la route des vacances

Bison Futé a classé cette journée rouge dans le sens des départs en région parisienne.

Bison Futé a classé cette journée rouge dans le sens des départs en région parisienne. - -

De nombreux Français prendront cet été leur voiture pour partir en vacances. Un certain nombre de vérifications sont indispensables pour partir en toute sécurité.

Avant de prendre la route pour les vacances, peut-être dès ce vendredi, date officielle du début des grandes vacances cette année, vérifier l’état de son véhicule s’avère indispensable,une étape d’autant plus importante cette année. De nombreux véhicules sont restés au garage pendant tout le confinement et certains Français partiront en vacances avec une voiture qui n'effectue habituellement que de petits trajets quotidiens.

"Après trois mois de confinement, où les véhicules ont peu roulé, il faut vérifier l’ensemble des éléments de sécurité et de fonctionnement, résume Cédric Munier, directeur d’un centre d’entretien Norauto à Beauvais (Oise). Or, un récent sondage OpinionWay, 77% des Français comptent partir en vacances en voiture, mais près de la moitié ne fera pas d’entretien spécifique".

Vérifier les niveaux et pneumatiques du véhicule

"Avant de partir, il faut vérifier tous les niveaux et fluides du véhicule: l’huile, mais aussi les liquides refroidissement et de frein", poursuit Cédric Munier.

Il convient aussi de vérifier l’état des pneumatiques, la seule partie du véhicule en contact avec le sol, et leur pression.

"L’une des premières causes d’accident sur la route des vacances vient des crevaisons car les pneumatiques sont en mauvais état ou sous-gonflés", ajoute Cédric Munier.

Passer chez le garagiste

Parmi les vérifications indispensables se trouvent celles de la batterie, qui a souvent mal vécu le confinement, et celle des optiques (fonctionnement de tous les feux, réglage du niveau des phares pour éviter d’éblouir les autres conducteurs). Partir avec une batterie en bon état est essentielle car comme le rappelle le spécialiste CTEK France, la batterie alimente notamment les freins de parkings électriques, les vitres, l'allumage des feux mais aussi le démarrage du moteur et le verrouillage central. Cet élément est donc crucial. Les professionnels conseillent de ne pas hésiter à prendre rendez-vous au garage pour les vérifications de routine.

"Ces contrôles peuvent s’effectuer dans nos centres pour une vingtaine d’euros, en une heure, une heure et demie", précise Cédric Munier.

"Il faut que les automobilistes essaient de faire leur entretien avant de partir", conseille Jean-Mathieu Biseau, président du comité stratégique du Syndicat National des Sociétés d'Assistance (SNSA). Mais attention, anticipez la prise de rendez-vous un peu avant le grand départ. "L'activité est actuellement deux fois supérieure à l'ordinaire dans les garages, il est difficile d'avoir un rendez-vous, poursuit Jean-Mathieu Biseau. Ce phénomène de rattrapage montrent que les Français sont en train de préparer leur départ".

Comment bien organiser son habitacle

Bagages dans le coffre ou le coffre de toit, un habitacle avec le strict minimum (sac à mains, affaire des enfants), c’est la recette pour éviter d’être blessé par les bagages en cas de freinage d’urgence ou de choc. Ne laissez pas non plus les bouteilles d’eau sur la plage arrière, mais placez-les dans les vide-poches ou les filets.

A toujours avoir dans l’habitacle

Certains éléments sont indispensables.

"Le gilet jaune et le triangle sont obligatoires, pensez aussi à avoir une boite d’ampoules pour pouvoir les changer, ajoute Cédric Munier. Vous pouvez aussi avoir un bidon de lave-glace d’avance, rangé dans le coffre, pour ne pas vous retrouver dépourvu, notamment avec les insectes et moustiques collés au pare-brise".

Les professionnels conseillent aussi de bien vérifier l’arrimage des coffres de toit comme des porte-vélos. Attention à prendre un équipement adapté si vous transportez des vélos électriques.

Vérifiez enfin la date butoir de votre contrôle technique. Si les contrôles dont la date arrivait à échéance pendant le confinement bénéficie d’une tolérance pour réaliser l’examen, un défaut de contrôle technique peut vous coûter 135 euros. Et l’obligation de prendre rendez-vous dans les 24 heures pour faire passer l’examen à votre voiture.

Pauline Ducamp
https://twitter.com/PaulineDucamp Pauline Ducamp Cheffe de service BFM Auto