BFM Auto

Contrôle technique: un délai de 104 jours en cas d'expiration

-

- - JB

Pas de panique si votre contrôle technique est arrivé à expiration pendant le confinement. Alors que la date du 23 juin avait été évoquée, la tolérance a en réalité été fixée à 104 jours, laissant plus de temps pour effectuer ce contrôle obligatoire.

C'est une inquiétude pour de nombreux automobilistes. Si la date limite du contrôle technique de votre véhicule est arrivée à expiration pendant le confinement, inutile de vous ruer dans un centre. Une période de tolérance de 104 jours est en effet exceptionnellement autorisée, en application de l'ordonnance 2020-306 du 25 mars 2020, rappelle un communiqué du réseau Autovision. 

104 jours après expiration

Concrètement, si votre contrôle technique devait initialement être réalisé entre le 12 mars 2020 et le 23 juin, il sera à effectuer entre le 24 juin et le 5 octobre 2020. Autrement dit, vous ne serez pas verbalisable si vous êtes arrêté avec un contrôle technique dépassant de 104 jours au maximum la date-limite (comprise entre le 12 mars et le 23 juin), une amende de 135 euros étant prévue en cas de non-conformité. 

Toutes les contre-visites prescrites entre le 12 mars et le 23 juin 2020 sont quant à elles, à réaliser avant le 24 août 2020, précise Autovision.

Les professionnels voyaient en effet les réservations se multiplier ces derniers jours, avec la date du 23 juin qui avait été fixée comme dernière limite pour la tolérance en période de crise sanitaire. On revient ainsi dans l'esprit à ce qui avait été fixé en début du confinement, avec une période de tolérance de 3 mois prévue initialement

De quoi éviter des délais trop longs pour passer son contrôle technique. Le retard accumulé pendant le confinement et une reprise attendue du marché de l'occasion (qui nécessite un contrôle à jour) faisaient en effet craindre une file d'attente interminable devant les centres, qui ont par ailleurs mis en place des protocoles spécifiques pour prendre en compte le risque sanitaire.

Retour à la normale à partir du 24 juin

Point important à préciser: la période de tolérance s'achèvera donc bien le 23 juin. "Les contrôles devant être effectués à partir du 24 juin sont soumis aux délais normaux de réalisation", précise Autovision. 

Si vous devez l'effectuer le 24 juin ou les jours suivants, il peut être conseillé d'anticiper plus que d'habitue cette date, pour ne pas se retrouver avec d'éventuels retardataires ou en plein réveil du marché de l'occasion.

Julien Bonnet