BFM Auto

Départs en vacances: nos conseils pour prendre la route sereinement

Ce vendredi 31 juillet débute le traditionnel chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens. Voici quelques conseils pour partir l’esprit tranquille.

Avec le traditionnel chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens, vous serez nombreux à prendre la route dès ce vendredi. Selon une récente étude YouGov pour eBay, 39% des Français prévoient en effet de partir en voiture pour ces vacances d'été.

"Ce choix s’avère inhabituel" pour 16% d’entre eux, mais il répond aux préconisations du gouvernement de passer ses vacances en France, constitue une alternative aux trains et avions peu disponibles, le tout dans un contexte de crise sanitaire. Voici quelques conseils pour partir l'esprit tranquille sur les routes d'ici quelques jours.

Bien préparer son véhicule

Avant de prendre la route pour un long trajet, il faut préparer son véhicule. Niveaux, pression des pneumatiques, état des essuie-glaces, vérifiez que tout fonctionne. N’hésitez pas à passer chez votre garagiste pour un check-up du véhicule, en particulier si ce dernier a peu roulé depuis le 17 mars dernier. Vérifiez également que votre contrôle technique est à jour. Dans le cas contraire, vous risquez une amende de 135 euros et une immobilisation du véhicule le temps que le contrôle soit réalisé.

Petite astuce: si vous devez le passer dans les mois qui viennent, ne vous précipitez pas forcément dans un centre avant votre départ, si vous habitez dans une grande agglomération. Prenez rendez-vous sur votre lieu de vacances, vous pourriez être gagnant côté temps comme côté tarif.

Partir reposé

Il est très important de partir reposé, surtout pour une journée complète de route jusqu’à votre lieu de vacances.

"La somnolence est le premier facteur d’accident sur autoroute, nous explique Alexandra Legendre, porte-parole de la Ligue des conducteurs. Il faut donc éviter de prendre la route après un repas trop lourd, trop gras. Pensez aussi à vous hydrater en ayant beaucoup d’eau à bord. Evitez surtout les départs dans les créneaux favorables à l’endormissement : entre 4 et 8 heures du matin, et entre 14 et 16 heures l’après-midi".

Partir de nuit après une journée de travail n’est pas une bonne idée. Etre très fatigué entraîne un état proche d’un conducteur avec 0,5 gramme d’alcool par litre de sang. Relayez-vous surtout si vous êtes plusieurs conducteurs.

Préparer son trajet en avance

Préparez votre trajet la veille, ou repérez au minimum les grandes étapes, ce qui évitera beaucoup de stress le matin du départ. Vous pouvez en profiter pour choisir des itinéraires inédits, par exemple privilégier l’autoroute pour vous éloigner des grandes villes, avant de sortir et de prendre les nationales pour une route plus tranquille, avec des étapes dans des lieux à découvrir.

Si vous comptez faire le trajet d’une traite, pensez à vous arrêter toutes les deux heures, même si vous n’en ressentez pas le besoin. Ne vous fixez pas d’horaire d’arrivée, cela ne mène qu’à l’énervement de voir cet horaire varier sur votre GPS. Anticipez également la météo sur votre trajet et décalez votre départ si vous le pouvez. Conduire sous la pluie, dans le trafic peut être très fatigant.

Préparer ses papiers et ceux du véhicule

Des petites astuces peuvent enfin vous aider en cas de souci.

"Confiez un double des clés à un proche qui part avec vous en vacances ou laissez-le dans un lieu sûr une fois sur place, explique Alexandra Legendre. Cela vous permettra d’utiliser votre véhicule si vous perdez vos clés en vacances".

Il est également conseillé d’avoir une copie de ses papiers et de ceux du véhicule facilement accessibles (permis de conduire, attestation d’assurances, vignette du contrôle technique et carte grise du véhicule), par exemple via son smartphone. En cas de perte ou de vol des papiers, cela facilitera les démarches pour les refaire.

Pauline Ducamp
https://twitter.com/PaulineDucamp Pauline Ducamp Cheffe de service BFM Auto