BFM Auto

Plus d’une voiture sur 3 vendue dans le monde est blanche

39% des acheteurs de voitures neuves dans le monde l’an dernier ont acheté des voitures blanches.

39% des acheteurs de voitures neuves dans le monde l’an dernier ont acheté des voitures blanches. - Renault

Qu’il arbore un aspect nacré, ou un fini plus mat, le blanc a été plébiscité en 2017: 39% des voitures vendues l’année dernière dans le monde étaient en effet de couleur blanche, selon une étude du spécialiste de la couleur automobile Axalta.

Le président turkmène n’est finalement pas le seul à beaucoup aimer les voitures blanches. Cette teinte de carrosserie a été plébiscitée par 39% des acheteurs de voitures neuves dans le monde l’an dernier, selon une étude de l’industriel américain spécialiste de la peinture Axalta. C’est 2 points de plus que l’année précédente.

Le blanc, couleur préférée des automobilistes

Dans certains pays, le blanc représente jusqu’à deux tiers des ventes, et pas simplement au Turkménistan, où les voitures noires ont été interdites. En Chine, ainsi, 62% des voitures neuves vendues en 2017 étaient blanches.

"Le blanc n'est pas simplement une tendance dans l'automobile, mais aussi dans le mobilier ou l'électronique, nous explique Elke Dirks, designer couleur Europe et Moyen-Orient chez Axalta Coating Systems. Il évoque la pureté, la simplicité, un sentiment de modernité, et a trait aussi au développement durable. Après des années de popularité du noir ou du gris, le blanc déplace la couleur vers la lumière, vers plus de positivité". 

Dans ce classement établi depuis 65 ans, c’est la 7e année consécutive que le blanc est la couleur la plus vendue dans le monde. Sans surprise, le noir et le gris complètent le podium, mais très loin derrière, à respectivement 16% et 11% des ventes.

En Europe, du gris

Le blanc n’a cependant pas les faveurs inconditionnelles de tous les conducteurs dans le monde. En Europe, les choix de couleurs sont mieux répartis, entre 25% de voitures blanches, 21% de voitures noires et 20% de voitures grises. "Cette couleur a remplacé les teintes marrons, en particulier pour les SUV de luxe, poursuit Elke Dirks. Ils apportent une apparence sophistiquée, technique, une alternative moderne aux teintes acromatiques comme le blanc ou l'argent". Cette année, notamment grâce à la possibilité de marier le gris avec des reflets bleus ou argentés, Elke Dirks anticipe une croissance de la demande en voitures grises, en Europe, mais aussi sur d'autres continents.

Les Européens ont cependant parfois le goût de la fantaisie. Une voiture sur 10 achetée l’année dernière était bleue et Axalta anticipe que cette teinte pourrait connaître un plus grand succès cette année. 6% choisissent eux des voitures rouges, une couleur surtout demandée en Amérique du Nord comme du Sud (9% des voitures vendues).

Le rapport souligne cependant des différences selon les types de carrosserie. Les petits modèles sont ainsi plutôt vendus en blanc, ou en gris. Idem pour les SUV: 31% sont achetés en blanc. A contrario, les Européens préfèrent le gris ou le noir pour un monospace. Un SUV de luxe sera lui plutôt noir. Pour plus de discrétion? Pour des couleurs plus flashy, les Européens misent plutôt sur les compactes: 10% d’entre elles sont rouges. 

Si le blanc reste très populaire en Europe, le gris y dispose des parts de marché les plus importantes.
Si le blanc reste très populaire en Europe, le gris y dispose des parts de marché les plus importantes. © Axalta

Pas seulement une question esthétique

Le choix d’une couleur de carrosserie n’est pas uniquement une question d’esthétique. "Les couleurs à haut pouvoir réfléchissant peuvent contribuer à la fonctionnalité des véhicules sans conducteur, car les couleurs claires sont plus facilement détectables par les systèmes de détection et de télémétrie par ondes lumineuses (LIDAR)", précise dans le communiqué d’Axalta Nancy Lockhart.

Déjà en 2011, une étude menée par le laboratoire américain de Berkeley en technologies dédiées aux questions environnementales soulignait qu’une voiture blanche consommait jusqu’à 2% de moins qu’une voiture plus foncée. Le blanc reflétant la lumière, emmagasinant moins la chaleur, la voiture blanche peut ainsi disposer d’un système de climatisation plus petit par exemple.

Pauline Ducamp