BFM Business

Une rare Ferrari 250 GT SWB aux enchères en juillet

Cette Ferrari 250 GT SWB a changé trois fois de couleur entre 1961 et 1969, date de son achat par son propriétaire actuel.

Cette Ferrari 250 GT SWB a changé trois fois de couleur entre 1961 et 1969, date de son achat par son propriétaire actuel. - Philippe Louzon - Artcurial

Présentée à la vente par Artcurial le 09 juillet, au Mans, cette Ferrari 250 GT SWB est un roman. Depuis 47 ans entre les mains du même propriétaire, elle a plusieurs fois changé de couleurs, avant d’acquérir sa teinte actuelle.

En marge du festival du Mans Classic, ce sera la star de la vente aux enchères Artcurial du 9 juillet prochain. La maison s’est fait une spécialité ces derniers mois de mettre en avant des Ferrari exceptionnelles et cette 250 GT SWB mérite sa place dans cette galaxie d’exception.

La 250 GT SWB est en effet une rareté dès le début des années 60. Ferrari lance en 1959 ce modèle de berlinette prévue pour la compétition, Le Mans notamment. La Short-Wheel Base (SWB) en est une évolution à l’empattement un peu plus court, pour concourir dans la catégorie GT, grâce à un V12 3.0 qui développe de 240 à 280ch selon les versions. Il est associé à une boite de vitesses quatre rapports.

Rare à l’origine, la 250 GT SWB à la vente au Mans Classic l’est encore plus. Présentée au Salon de Paris en 1961, l’exemplaire appartient au même propriétaire depuis 1969, ce qui en fait aujourd’hui une exception (ou presque) pour ce modèle. La berlinette fait partie des derniers exemplaires produits, puisque le modèle s’éteint en 1962, avec un peu plus 150 unités assemblées au total. Et ce dernier exemplaire a beaucoup changé de couleur. A Paris en 1961, elle s’affiche en bleu Azzuro, une couleur typique de l’époque. Mais son premier propriétaire la repeint très vite en noir. Si les numéros sont conformes à la sortie d’usine, la couleur ne l’est elle pas, puisque son propriétaire actuel l’achète en 1969… rouge!

Présentée à l'origine en bleu, cette Ferrari a ensuite été repeinte en noir, puis en rouge, sa couleur actuelle.
Présentée à l'origine en bleu, cette Ferrari a ensuite été repeinte en noir, puis en rouge, sa couleur actuelle. © Christian Martin - Artcurial
P. Ducamp