BFM Auto

Mercedes GLC 63 AMG: un SUV oui, mais avec 500 chevaux

Après le GLC 43 AMG, Mercedes étoffe sa gamme avec le GLC 63 AMG (ici en version Coupé).

Après le GLC 43 AMG, Mercedes étoffe sa gamme avec le GLC 63 AMG (ici en version Coupé). - Daimler

Leur look ne fait pas toujours rêver, mais leur puissance compense leurs lignes moins harmonieuses que celles des berlines et des coupés. Petite sélection de ces SUV qui jouent les grosses sportives.

La conduite d’une berline, la puissance d’une sportive, le tout dans la carrosserie à la mode, c’est le pari du SUV haut de gamme. Vitrine assumée (que très peu d’acheteurs choisiront in fine, pour privilégier une motorisation moins gourmande et surtout moins onéreuse), cette version se doit d’en avoir sous le capot: 500 chevaux minimum, la norme actuelle.

Mercedes se plie donc à la norme avec le nouveau GLC 63 AMG, aussi décliné dans une version S. C’est cette dernière qui passe la barre des 500 chevaux sous le capot, 510 exactement.

Le moteur du coupé AMG GT

Présenté officiellement la semaine prochaine, au salon automoble de New-York, le SUV coupé emprunte en effet le moteur de la C63 AMG, le V8 biturbo 4 litres, qui atteint ici 700Nm de couple. Le SUV s'annonce donc incisif avec en bonus, quatre roues motrices et la boite automatique 9 rapports conçue par Mercedes. Cette boite est naturellement couplée avec le V8 biturbo 4 litres, moteur qui se retrouve, tiens, tiens, sur l’AMG GT ou la C63 AMG.

Malgré ses 2 tonnes sur la balance, le GLC Coupé 63 AMG S atteint les 100km/h en 3,8 secondes.
Malgré ses 2 tonnes sur la balance, le GLC Coupé 63 AMG S atteint les 100km/h en 3,8 secondes. © Daimler

Les performances du SUV de 2 tonnes n’ont rien à envier aux sportives de la gamme. Mercedes annonce ainsi un 0 à 100 en seulement 3,8 secondes sur la version S (4 secondes sur la version classique de 475 chevaux). Et pour bien marquer cette filiation sportive, Mercedes a placé la grille de l’AMG GT-R sur la calandre de son nouveau SUV sportif.

Du côté des rivaux

Mercedes n’est pas tout seul en ce moment à proposer ce genre de modèle au catalogue. Sur un modèle un peu plus gros, BMW dispose du X6M, aussi équipé d’un V8 biturbo de 575 chevaux. La marque allemande a notamment soigné le toucher de route du SUV, pour attaquer dans les virages.

Mercedes décline cette version 63 AMG du GLC en version classique ou coupé.
Mercedes décline cette version 63 AMG du GLC en version classique ou coupé. © Daimler

C’est aussi le cas du SUV Stelvio, rival direct du GLC. Le premier modèle du genre chez Alfa Romeo fait tout pour rappeler la conduite de la Giulia, la berline de la marque. Il partage avec elle la plateforme, le moteur, les trains roulants et la boite automatique 8 rapports. Positionné très bas pour un SUV, avec un toucher de route proche de celui de la berline et un poids raisonnable sur la balance (1,6 tonne), le Stelvio dispose lui d’un V6 2,9 litres de 510 chevaux. Alfa Romeo cible lui le Porsche Cayenne Turbo S et ses 570 chevaux ou encore le Land Rover Range Rover Sport SVR, qui dispose lui de 550 chevaux.

Pauline Ducamp avec Top Gear