BFM Business

Les trottinettes et vélos électriques en libre-service d'Uber débarquent à Paris

Uber lance JUMP ce jeudi à Paris. Ce service propose 500 vélos électriques et 500 trottinettes électriques en libre-service.

Uber lance JUMP ce jeudi à Paris. Ce service propose 500 vélos électriques et 500 trottinettes électriques en libre-service. - JUMP

Uber arrive sur le marché du free-floating à Paris. Dès ce jeudi, le service baptisé JUMP proposera trottinettes et vélos en libre-service, une première en Europe.

Il faudra maintenant aussi compter sur Uber dans le secteur des trottinettes en free-floating à Paris. La société de mobilité y lancera ce jeudi JUMP, son offre de vélos et trottinettes électriques en libre-service.

Une réservation via l'application Uber

Reconnaissable à sa couleur rouge, cette flotte de 1000 véhicules (500 pour chaque catégorie) sera accessible depuis l’application Uber, à côté d’une course classique de VTC ou d’un trajet partagé UberPool. Uber déploiera dans un premier temps son offre dans Paris intra-muros, avant de l’étendre aux villes limitrophes. C'est au printemps 2018 qu'Uber avait racheté la start-up américaine JUMP, afin d'en faire sa branche mobilités.

Le tarif annoncé est de 15 centimes d’euros la minute, après 1 euro de frais de déverrouillage. Les trottinettes comme les vélos sont géolocalisables via l’application. Les trottinettes sont bridées à 20km/h, avec une autonomie de 40 kilomètres, les vélos offrent eux 50 kilomètres d’autonomie. Un antivol permet d’attacher le vélo en fin de course. C’est en attachant le vélo que la course est considérée comme achevée.

Utiliser une trottinette JUMP sera possible via l'application Uber, comme pour réserver un VTC.
Utiliser une trottinette JUMP sera possible via l'application Uber, comme pour réserver un VTC. © Uber JUMP

Une première en Europe

La capitale est la première ville européenne à accueillir l'offre de mobilité combinée (vélos + trottinettes) de la société californienne. JUMP est en effet déjà présents à Madrid (Espagne), mais seulement avec ses trottinettes. Les vélos sont eux déjà disponibles à Berlin (Allemagne), ou Lisbonne (Portugal).

Contrairement à d’autres opérateurs, Uber veut jouer les bons élèves auprès de la Mairie de Paris. Le 4 mars, JUMP a signé la nouvelle Charte de bonne conduite mise en place par la municipalité. Il réglera donc la contribution financière sur les engins de déplacement personnel, comme les trottinettes, dès son introduction.

"Les vélos JUMP sont équipés d’un câble d’antivol qu’il faut verrouiller afin de terminer le trajet et nous encourageons les utilisateurs à attacher le vélo à un élément de mobilier urbain adapté, sans gêner le passage", peut-on lire dans le communiqué d’Uber.

Des informations seront également données sur l’appli, explique la société californienne, afin d’inciter les clients à un comportement civique dans l’utilisation des trottinettes. Des places de stationnement seront bientôt créées dans Paris pour les trottinettes. En attendant, les garer sur le trottoir est toléré. En cas de stationnement gênant, elles seront mises à la fourrière.

500 vélos électriques, avec des cadenas, sont mis à disposition en libre-service des Parisiens dès ce jeudi.
500 vélos électriques, avec des cadenas, sont mis à disposition en libre-service des Parisiens dès ce jeudi. © JUMP
Pauline Ducamp