BFM Auto

Les pannes se multiplient à cause de la chaleur

Mondial Assistance a enregistré depuis mardi une hausse de 30% des demandes de dépannage.

Mondial Assistance a enregistré depuis mardi une hausse de 30% des demandes de dépannage. - Diekr schaefer - Flickr CC (image modifiée)

Depuis le début du pic de chaleur mardi, Mondial Assistance a enregistré une hausse de 30% des appels pour des pannes. En 2 jours, 10.000 véhicules ont dû être dépannés.

La canicule n’épargne pas les mécaniques. La vague de chaleur qui touche la France depuis mardi (et devrait prendre fin demain) a entraîné une hausse des pannes de véhicules.

"On constate sur nos plateformes de dépannage automobile une hausse de 30% des demandes de dépannage- remorquage depuis mardi, a confié ce 22 juin sur RTL Pascal Fanton, directeur des opérations chez Mondial Assistance. Cela représente 30.000 appels pour une seule journée, au lieu des 22 à 23.000 appels prévus sur une telle période, soit 9.500 dépannages-remorquages en seulement 2 jours, alors que nous sommes plutôt à 7.000 dépannages en temps normal".

Au-delà de 33 ou 34 degrés, le nombre de pannes augmente

Ces chiffres atteignent ceux des grands week-ends de chassé-croisé estivaux. L’année dernière, par exemple, Mondial Assistance avait enregistré 24.000 appels en une seule journée, le 16 août, après le week-end prolongé du 15 août.

Fin juin ou mi-août, la cause numéro 1 des pannes reste la même: la chaleur.

"Au-delà de 33/34 degrés, les véhicules tombent beaucoup plus souvent en panne, poursuit Pascal Fanton. La chaleur multiplie les déplacements des Français avec leur véhicule. Et puis les véhicules chauffent, et tombent en panne".

Les principales pannes touchent l’électronique, mais aussi la surchauffe moteur. L’usage intensif de la climatisation par ces fortes chaleurs explique en partie la hausse du nombre de pannes, précise Pascal Fanton.

Bien entretenir son véhicule

Dans de telles circonstances, l’âge moyen du parc pose aussi question. En France, les voitures ont en moyenne 8,7 ans, des voitures plus anciennes qui demandent donc plus d'entretien. "Le recours à l’assistance augmente car le parc vieillit, les voitures sont plus susceptibles de tomber en panne, elles deviennent plus sensibles, soulignait l'été dernier Christophe Bardet, directeur général de Fidelia, une autre compagnie d’assistance. 

En cas de forte chaleur, il est notamment conseillé de vérifier l’état et le bon niveau de gonflage des pneumatiques. La chaleur de la route peut en effet entraîner l’explosion des pneumatiques. Autres éléments à vérifier: les liquides de frein et de refroidissement. Ces fluides doivent être régulièrement remplacés, pour protéger et assurer le bon fonctionnement de la mécanique, surtout sur de longs trajets.

Pauline Ducamp