BFM Auto

Genève 2016 vu par Le Tone

Après une saison 2 de Top Gear France bien remplie, Le Tone a bien mérité un détour par Genève histoire d'en prendre plein les yeux.

Après une saison 2 de Top Gear France bien remplie, Le Tone a bien mérité un détour par Genève histoire d'en prendre plein les yeux. - Top Gear

Le Tone n’aurait raté pour rien au monde la grande messe du Salon de Genève. L’occasion pour nous de retracer son pèlerinage dans les allées du Palexpo, relaté à coups de tweets.

En passionné d'automobile, Le Tone a bien entendu fait un tour cette semaine au Salon automobile de Genève. Via son compte twitter, nous avons pu le suivre, pour une visite sous le thème de l'élégance. Mais pas que. Voici le meilleur de Genève sélectionné par Le Tone.

Du rouge au minimalisme

Comme Le Tone est un homme de goût, pas étonnant dès lors de le voir jeter son dévolu sur cette Mazda RX-Vision qui ne laissera personne indifférent. 

Ainsi que sur cette paire de jam... jantes!

Si notre ami est plutôt du genre innovant dans ses choix vestimentaires, il peut parfois se laisser tenter par des approches plus minimalistes du design.

Oui, tout à fait, Le Tone peut sait admirer les lignes les plus épurées quand elles sont belles. Même TRÈS épurées. 

Des préparateurs

Qu'on se rassure, le Tone n'a pas changé. Pour lui, les choses paraissent toujours aussi fades sans valeur ajoutée, sans touche de folie. Pas étonnant donc de le voir se passionner pour les créations de préparateurs, comme pour avec cette Ruf.

De l'amour, de l'admiration aussi, pour Mansory. Pas sûr que l'on soit tous du même avis, mais les goûts et les couleurs... et surtout l'ironie.

Beaucoup de sérieux

Dommage pour Pininfarina, qui ne dispose pas de la même aura auprès de notre animateur. Se donner autant de mal et arriver en retard pour la Chandeleur. Quel gâchis.

Le Tone se veut taquin dans les allées du Salon de Genève, et il sait garder une âme d'enfant.

Un peu de sérieux tout de même ...

La sensation s'appelle Chiron cette année à Genève, et si on s'accorde à dire que ce bolide est un supercar ultime, Le Tone a trouvé un petit bémol.

Parce qu'au fond on le sait tous, les dés sont pipés, Le Tone. L'amour de ce dernier pour les McLaren transparaît bien trop ostensiblement. 

Ah, que ton séjour a du être agréable en terre helvète cher Tone! Et puis il faut avouer qu'il sait bien s'entourer... 

A sa place aussi, on serait ravi, non? Le départ a dû être déchirant, et on le comprend. 

dossier :

Genève 2016

H.B.