BFM Auto

Cette voiture au gaz naturel veut concurrencer Rolls-Royce et Bentley

Le constructeur américain Godsil Industries a décidé de se différencier en proposant un modèle luxueux fonctionnant au gaz naturel.

Le constructeur américain Godsil Industries a décidé de se différencier en proposant un modèle luxueux fonctionnant au gaz naturel. - Godsil

Le nom de ce modèle: Godsil Manhattan. La nouvelle marque américaine Godsil a dévoilé les premières esquisses de son futur modèle, à tendance néo-rétro, .

Alors que l’automobile se cherche de nouvelles frontières et un nouveau design avec la voiture autonome, l’esthétique néo-rétro fait elle de la résistance. Du concept Vision de Mercedes à la future Aston Martin RapidE, les designers réhabilitent les longs capots et les lignes agressives. C’est sur ce créneau que surfe Godsil Industries.

Un V16 de 1000 chevaux au gaz naturel

Ce tout nouveau constructeur basé aux Etats-Unis a dévoilé les premières esquisses d’un modèle qui se veut à la fois concurrent de Rolls-Royce et Bentley, mais avec une puissance proche d’une Bugatti. Comme si une Wraith avait avalé une Chiron.

Le Manhattan, un coupé quatre places, s’annonce donc ultra-luxueux, avec sous le capot un moteur V16 13 litres de plus de 1000 chevaux. Début juin, Godsil Industries avait dévoilé une vidéo présentant ce moteur inédit. Il ne fonctionne en effet ni à l’essence, ni grâce à un combo essence/électricité, mais grâce au gaz naturel.

Jason Godsil, le patron du constructeur, compte développer toute une gamme au gaz naturel. Godsil Industries a ainsi lancé une grande campagne de communication via Twitter pour amener des grands patrons comme Warren Buffet ou Bill Gates, mais aussi des stars comme will.i.am, grand ami d’Elon Musk, à s’intéresser à sa marque.

Le Delahaye du XXIe siècle

Le patron du nouveau constructeur a aussi bien compris l’importance d’une image de marque. Il évoque ainsi de prestigieux noms aujourd’hui disparus comme Delahaye ou Duesenberg dans la filiation esthétique du Manhattan, ou encore la Ford GT40. C’est en effet après avoir vu un documentaire sur cette sportive qui remporta les 24 Heures du Mans en 1966, que Jason Godsil choisit de lancer son projet de supercar.

Dans son communiqué, le constructeur explique également être parti du design d’une Corvette des années 60 pour le design de la Manhattan, imaginé dès 2011, et de l’imaginaire de la Ford Thunderbird. Quant au choix du gaz naturel, Jason Godsil explique dans son dernier communiqué que les Etats-Unis disposent de la 5e réserve mondiale pour cette énergie, et que le pays peut donc arrêter l’importation de pétrole. Godsil ne donne cependant aucun horizon de temps pour commercialiser ce nouveau modèle.

Pauline Ducamp avec Top Gear