BFM Lyon

Vente d'alcool, fermeture des quais de Saône... Le préfet du Rhône reconduit les arrêtés anti-Covid-19

Les rives du Rhône à Lyon (Photo d'illustration)

Les rives du Rhône à Lyon (Photo d'illustration) - Flickr - CC Commons - Jeanne Menjoulet

Le préfet du Rhône a reconduit différents arrêtés dans le département pour maintenir des mesures de freinage de l'épidémie de Covid-19.

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, Pascal Mailhos, le préfet du Rhône, avait pris en avril une série de mesures visant à limiter les regroupements et les débordements dans l'espace public. Prenant fin, pour la plupart, ce dimanche 2 mai, le haut fonctionnaire a décidé de reconduire les arrêtés préfectoraux les mettant en place.

Le port du masque est, par exemple, obligatoire pour toutes les personnes âgées de plus de 11 ans se trouvant sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public, 24 heures sur 24, à Lyon et Villeurbanne, jusqu'au 31 mai inclus. C'est également le cas, entre 6 et 2 heures du matin pour toutes les autres communes du Rhône.

Taux d'incidence de 336 cas pour 100.000 habitants

La vente à emporter et la vente à distance de boissons alcoolisées, ainsi que la consommation de ces boissons sur les voies et espaces publics, sont de nouveau interdites pendant les heures du couvre-feu jusqu'au 31 mai inclus.

Il n'est également pas autorisé de vendre ou de boire de l'alcool entre 12 et 19 heures dans les parcs et jardin de Lyon, mais également dans certains secteurs comme sur le boulevard de la Croix Rousse, la presque-île et les quais de Saône, jusqu'au 18 mai inclus.

L'accès aux quais de Saône, entre le Pont Clémenceau et le Pont Kitchener, est aussi interdit jusqu'à cette même date.

Dans le Rhône, le taux d'incidence est de 336 cas pour 100.000 habitants au 1er mai, selon CovidTracker.

Clément Boutin Journaliste BFMTV