BFM Lyon

Lyon: Bruno Bernard précise son plan pour les transports et vise la présidence du Sytral

"Nous souhaitons faire une pause dans la construction de bureaux pour rendre le quartier plus agréable" : Bruno Bernard, président de la Métropole, souhaite végétaliser le quartier de la Part-Dieu et créer du logement.

"Nous souhaitons faire une pause dans la construction de bureaux pour rendre le quartier plus agréable" : Bruno Bernard, président de la Métropole, souhaite végétaliser le quartier de la Part-Dieu et créer du logement. - Brightcove

Télécabines, tram, métro, vélo... le nouveau président de la Métropole, invité de BFM Lyon ce jeudi soir, souhaite transformer la mobilité des habitants.

Le développement massif du vélo est la pierre angulaire du projet des écologistes à Lyon en matière de transports. C'est l'une des différentes branches du plan prévu par le tandem Grégory Doucet-Bruno Bernard pour transformer le visage de la ville et des 58 communes qui l'entourent. Télécabines, tram, métro et donc vélo... le président de la Métropole, intronisé ce jeudi, a détaillé sa vision de la mobilité au micro de Bonsoir Lyon ce jeudi. Et a annoncé sa candidature à la présidence du Sytral, dans l'objectif de "renforcer les liens" entre la Métropole et l'autorité organisatrice des transports urbains et interurbains.

"Nous souhaitons multiplier par trois les déplacements à vélo", a rappelé Bruno Bernard. Cela passera notamment par la construction d'un "Réseau Express Vélo", long de 450 kilomètres, à travers les communes de la Métropole. L'idée: "permettre de faire du vélo en toute sécurité" et pouvoir se stationner. La voirie sera ainsi repensée. Elle laissera donc plus de place aux vélos, mais aussi aux bus, qui se verront octroyer des nouvelles voies de circulation, et aux piétons, qui bénéficieront de trottoirs élargis. La voiture n'est pas vouée à disparaître de Lyon pour autant. Mais l'espace qui lui est actuellement réservé sera indéniablement réduit, a reconnu Bruno Bernard, soucieux d'assurer "un meilleur équilibre".

L'écologiste a en outre confirmé son désir de voir apparaître des télécabines dans le Métropole de Lyon. "Je l'espère", a-t-il affirmé. Le projet ne sera toutefois porté à son terme que "si les études démontrent que cette solution est possible". "Pour l'instant, des pré-études très sommaires ont été faites", constate-t-il.

"Nous avons deux projets principaux, a embrayé Bruno Bernard. Un sur l'Ouest, entre Francheville, Sainte-Foy-lès-Lyon et Lyon. Un autre au-dessus de Vaise pour desservir Techlid".

> Métro

Bruno Bernard compte sur le métro pour assurer de meilleures liaisons entre les différentes communes qui composent la Métropole. Deux options sont étudiées, a-t-il expliqué au micro de BFM Lyon: "lancer" une nouvelle ligne, le métro E, ou prolonger un tracé déjà existant. L'élu a évoqué un possible allongement de la ligne A "jusqu'à Meyzieu", de la ligne B "jusqu'à Rillieux-Caluire" ou de la ligne D.

L'élu a promis une étude et une "concertation" visant à déterminer quelle option serait "la plus utile aux habitants. "Aujourd'hui, je ne suis pas convaincu que ce soit le métro E". Sa construction reste donc au stade de la "possibilité" et non de la "certitude".

> Tram

En complément, le président de la Métropole de Lyon a rappelé son désir de poursuivre le développement du tram, promettant "20 kilomètres supplémentaires dans le mandat". Cette prolongation des lignes de tram prévoit "une liaison entre Bellecour et Part-Dieu" et "une rocade qui fera Saint-Fons, Vénissieux, Vaulx-en-Velin, jusqu'à Villeurbanne-La Doua". Le T6 devrait enfin connecter les hôpitaux à Villeurbanne-La Doua.

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions