BFM Grand Littoral

Covid-19: le maire de Dunkerque réclame un rendez-vous d'urgence au Premier ministre

Des façades à Dunkerque (Photo d'illustration)

Des façades à Dunkerque (Photo d'illustration) - Flickr - CC Commons - William Helsen

Le taux d'incidence a atteint 901 pour 100.000 habitants ce lundi à Dunkerque, contre 653 la semaine dernière. Patrice Vergriete déplore ne pas avoir été entendu par le gouvernement.

Face à l'aggravation de l'épidémie de Covid-19, le maire de Dunkerque veut pouvoir s'entretenir "en urgence" avec le Premier ministre. Dans un communiqué publié ce lundi, il sollicite un entretien "pour examiner la situation sanitaire" du territoire dunkerquois.

"Il y a dix jours (...) devant l'accélération de l'épidémie, nous avions proposé à l'Etat une série de mesures de prévention qui nous paraissaient adaptées à la situation (...) notre appel n'a pas été entendu", déplore l'élu dans son communiqué ce lundi.

Confinement partiel dans les Alpes-Maritimes

Cette demande de rencontre intervient alors que le taux d'incidence s'est particulièrement détérioré ce lundi. Il atteint désormais 901 pour 100.000 habitants à Dunkerque, contre 658 lundi dernier, selon les chiffres communiqués par l'Agence régionale de santé des Hauts-de-France.

"Dunkerque mérite aujourd'hui toute l'attention de l'Etat, au même titre que l'agglomération de Nice et les Alpes-Maritimes", poursuit Patrice Vergriete, en référence aux restrictions supplémentaires prises sur ces territoires.

Le préfet des Alpes-Maritimes a annoncé ce lundi la mise en oeuvre d'un confinement localisé le week-end sur les communes du littoral, de Menton à Théoule-sur-Mer pendant au moins deux semaines.

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions