BFM Lille

Lille: Violette Spillebout veut contester en justice l'élection de Martine Aubry

Violette Spillebout, candidate investie par LaREM aux élections municipales de 2020 à Lille

Violette Spillebout, candidate investie par LaREM aux élections municipales de 2020 à Lille - AFP - Denis Charlet

Martine Aubry a été réélue dimanche 28 juin pour un quatrième mandat avec 227 voix d'avance sur le candidat EELV Stéphane Baly.

Arrivée en troisième position au second tour des élections municipales à Lille, la candidate LaREM Violette Spillebout ne veut pas en rester là. Celle qui menait la liste "Faire respirer Lille" va déposer une "protestation électorale" devant le tribunal administratif, selon une information de La Voix du Nord, confirmée par BFM Grand Lille.

La candidate souhaite que "les règles de notre démocratie soient respectées dans notre ville", sans donner plus détails sur les contours de son recours, qui est en cours d'élaboration par six juristes. La candidate LaREM évoque au micro de BFM Grand Lille une inéquité de moyens entre la maire sortante et les candidats, mais aussi des "irrégularités" dans l'utilisation de moyens municipaux pour la campagne.

Violette Spillebout fustige enfin des "pressions" auprès de commerçants et d'associations, notamment via des courriers. Un constat partagé par l'équipe de Stéphane Baly, le candidat ELLV. Ce dernier expliquait lundi sur notre antenne "s'interroger" sur l'éventualité d'un recours.

Premier conseil municipal vendredi

L'écologiste et la candidate LaREM, qui a récolté 20,6% des suffrages exprimés, ont jusque vendredi 18h pour déposer un recours. Violette Spillebout détaillera les motifs de sa protestation ce vendredi à midi lors d'un point presse, avant le premier conseil municipal prévu à 17h.

Dimanche, Martine Aubry a été réélue pour un quatrième mandat à la tête de Lille. Elle a obtenue 40% des suffrages exprimés, juste devant Stéphane Baly, candidat EELV, qui la talonne avec 39,41% des voix.

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions