BFM Lille

Covid-19: le directeur de l'ARS Hauts-de-France observe une "inflexion discrète de l'incidence"

Le directeur général de l'ARS Hauts-de-France a déclaré, ce dimanche soir sur BFMTV, qu'il observait depuis quelques jours une "inflexion discrète de l'incidence" de l'épidémie de Covid-19.

Les hôpitaux des Hauts-de-France commencent à observer une légère amélioration dans l'épidémie de Covid-19, c'est ce qu'a indiqué le directeur de l'agence régional de santé des Hauts-de-France, Benoît Vallet, invité de BFM TV ce dimanche soir.

"Nous observons que dans les services d'urgence depuis quelques jours, l'entrée des patients Covid est moins importante. Cela ne se voit pas encore dans les réanimations", explique l'ancien directeur général de la Santé.

Autre point important: le taux d'incidence est en légère inflexion, notamment chez les personnes âgées de plus de 65 ans.

Le couvre-feu responsable

Une légère amélioration qui serait la conséquence non pas du confinement, car il est trop tôt pour en voir les bénéfices, mais du couvre-feu déclaré dans plusieurs villes du Nord fin octobre.

"Les échanges que nous pouvons avoir avec l'Île-de-France par exemple, laisse penser qu'effectivement nous commençons à avoir quelque chose [...] Qui d'ailleurs ne viendrait pas du confinement, car c'est sans doute trop tôt, mais plutôt du couvre-feu".

Des déprogrammations d'opérations

Néanmoins, plusieurs déprogrammations d'opérations ont eu lieu ces derniers jours. "Aujourd'hui dans la région nous atteignons 50 à 60% de déprogrammation dans le public comme dans le privé."

Mais le directeur de l'ARS Hauts-de-France l'a assuré, ces déprogrammations n'ont pas d'effet immédiat sur la personne. Benoît Vallet espère que les hôpitaux de la région ne seront pas amenés à "déprogrammer partout" et qu'ils pourront continuer à respecter les prises en charge.

C'est d'ailleurs pour éviter l'engorgement des services de réanimation qu'il y a eu des transferts de patients dans d'autres régions ou d'autres pays ces derniers jours. Un patient souffrant du Covid a été transféré ce dimanche des Hauts-de-France vers un hôpital allemand.

Alicia Foricher