BFM Business

Réforme des retraites avant la présidentielle: Laurent Berger dénonce un "rafistolage"

Le secrétaire générale du syndicat CFDT était l'invité de BFMTV ce mardi. Il affirme qu'il est impossible de faire passer la réforme des retraites avant l'élection présidentielle.

"Pour l'instant, aucun interlocuteur gouvernemental ne nous a appelés sur le sujet des retraites", affirme Laurent Berger, secrétaire général du syndicat CFDT, invité sur BFMTV.

Selon nos informations, Emmanuel Macron souhaite remettre le dossier brûlant de la réforme des retraites sur la table. La semaine dernière, les principaux leaders syndicaux et patronaux ont été reçus par le Premier ministre Jean Castex pour aborder le sujet.

Plusieurs sources affirment que l'exécutif aimerait morceler la réforme et faire passer deux mesures avant la fin du mandat: la suppression des régimes spéciaux et la mise en place d'une pension minimum de 1000 euros.

Le calendrier ne permet pas une "réforme sérieuse"

"Nous n'avons été contactés par personne sur le fait qu'il y aurait des petits rafistolages sur la question des retraites", assure Laurent Berger, rappelant que "la CFDT pense qu'un système de retraites plus juste doit être construit."

Selon Laurent Berger, invité de l'émission Calvi 3D, le calendrier ne permet pas de faire passer une "réforme sérieuse" avant l'élection présidentielle qui se déroulera dans huit mois.

"On ne peut pas faire du rafistolage d'ici à l'élection présidentielle", affirme le secrétaire général de la CFDT, affirmant que "le sujet des retraites est trop sérieux pour en faire un enjeu électoral".

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech