BFM Business

Philippe Martinez: "Il faut étendre les régimes 'spéciaux' et pas les supprimer"

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce jeudi sur BFMTV et RMC. Pour lui, la pénibilité doit être prise en compte dans cette réforme des retraites.

Alors que la réforme de retraites prévoit la suppression des régimes dits spéciaux, Philippe Martinez lui a rappelé ce matin au micro de Jean-Jacques Bourdin qu'il était pour étendre ces régimes particuliers qui concernent certaines professions de la fonction publique.

"Oui il faut étendre les régimes particuliers: quand on travaille la nuit, l'espérance de vie est moins longue que pour les autres, rappelle le secrétaire général de la CGT. Pourquoi le travail de nuit n'est pas pris en compte de la même façon à l'hôpital, à la SNCF ou dans l'automobile? Il faut généraliser la prise en compte du travail de nuit."

Philippe Martinez rappelle la philosophie de la CGT et son point d'achoppement avec le gouvernement: à travail équivalent, régime équivalent.

"Il faut élargir la notion de pénibilité, quand on fait le même travail, explique-t-il. Quelle que soit l'entreprise où l'on travaille on doit avoir les mêmes droits mais pas baisser les droits de ce qui en ont. Vous voyez la nuance? C'est pas la même chose que quand le gouvernement parle des 'privilégiés des régimes spéciaux'".
Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco