BFM Business

Tesla recrute un ancien de Burberry pour le lancement de son SUV

Tesla veut développer l’image de luxe automobile en s’inspirant de l'expérience de marques comme BMW, Porsche et Ferrari.

Tesla veut développer l’image de luxe automobile en s’inspirant de l'expérience de marques comme BMW, Porsche et Ferrari. - Tommaso Boddi - Getty Images North America/AFP

Le constructeur de voiture électrique vient de confier son activité commerciale nord-américaine à Ganesh Srivats, ex-senior vice président de Burberry.

C’était une rumeur, c’est désormais une information confirmée par Bloomberg. Le constructeur vient de recruter une star de la relation client pour diriger son réseau commercial en Amérique du Nord. Ganesh Srivats, ex-senior vice-président de Burberry, est attendu pour le lancement du prochain modèle qui sortira dans quelques mois. Il s’agit cette fois d’un SUV Model X qui pourrait permettre à Tesla d’atteindre un objectif de ventes de 55.000 exemplaires. 

Pour Ken Harris, directeur associé au Cadent Consulting Group à Chicago, ce choix est stratégique pour tisser un lien presque affectif entre la marque et le public. "Si Tesla veut vendre un mode de vie et une façon de penser, alors quelqu'un de Burberry pourrait être le bon choix", a-t-il déclaré à Bloomberg.

Et, en effet, il ne s’agit pas seulement de vendre plus d’autos, mais de développer l’image de luxe automobile au public en s’inspirant de son expérience, mais aussi de celles de marques comme BMW, Porsche et Ferrari.

Tesla n’est pas le premier à recruter dans le luxe en général et chez Burberry en particulier. En 2013, Apple a offert un salaire de 73 millions de dollars à Angela Ahrendts, ex-patronne de la marque de luxe, pour diriger le réseau des Apple Store. Tesla n’a pas dit combien il a offert à Ganesh Srivats.

Pascal Samama